VIDEO. Les images de corruption pour l'attribution de marchés publics entre Renaud Chervet, haut-fonctionnaire du département des Bouches-du-Rhône et un chef d'entreprise

Renaud Chervet, ex-directeur de la gestion, de l'administration et de la comptabilité du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône touchait des pots-de-vin contre la promesse d’attribution de marchés publics, un de nos journalistes a pu se procurer les images de la transaction.

Le 28 octobre dernier, lors du procès pour corruption devant le tribunal correctionnel de Marseille, sept ans de prison et 200 000 euros d'amendes ont été requis contre Renaud Chervet.

L'ancien haut-fonctionnaire du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône en charge notamment des marchés publics est considéré comme la cheville ouvrière de ce vaste système de corruption selon l'accusation.

Au total, 11 prévenus, dont neuf chefs d'entreprises, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Marseille pour leur participation, de 2012 à 2016, à un trafic des marchés publics départementaux révélé par le plus grand des hasards, après la découverte d'une banale clef USB lors d'une perquisition dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants sur la Côte d'Azur mêlant la mafia calabraise N'Dranghetta.

Sur cette clef, plusieurs vidéos, diffusées dès l'ouverture du procès dont une qui montre Renaud Chervet. 

Nous avons pu nous procurer cette vidéo.

La vidéo

durée de la vidéo : 00h00mn34s
Renaud Chervet, ex-directeur de la gestion, de l'administration et de la comptabilité du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône touchait des pots-de-vin contre la promesse d’attribution de marchés publics, un de nos journalistes a pu se procurer les images de la transaction. ©Jean-François Giorgetti - FTV

La scène se déroule dans une voiture, un soir de janvier 2016. Deux hommes, l’un est Haut Fonctionnaire au Conseil départemental des Bouches du Rhône. L’autre est entrepreneur. En jeu l’obtention de marchés Publics de travaux passés et à venir.

10 000 €uros ont changé de main. Celui qui donne l’argent et a filmé la transaction, en caméra cachée c’est Saïd Meliouh, il est chef d’entreprise. A l’époque Renaud Chervet était haut-fonctionnaire au Conseil Départemental des Bouches du Rhône. Il avait un rôle important dans les marchés publics

Le procès de ces deux hommes et d’autres dirigeants de sociétés s’est tenu du 24 octobre au 2 novembre. L’avocat de l’agent territorial indique que son client reconnait les faits de corruption et décrit un contexte particulier qui régnait au sein de la commission des marchés au Conseil Départemental.

"Certains qui étaient censés exercer un contrôle, finalement ont défailli à ce niveau là. Peut-être par négligence, et surtout aussi par incompétence. C'est ce qui résume je crois, la physionomie de ce dossier", indique maître Frédéric Monneret, avocat de Renaud Chervet.

Selon l’accusation, Renaud Chervet aurait touché près de 500 000€, entre 2012 et 2016.

Le procureur de la République a requis sept ans de prison et 200 000 Euros d’amende contre le fonctionnaire et trois ans de prison et 50 000 Euros d’amende contre Saïd Meliouh.

 Le Jugement devrait être rendu le 2 décembre.