VIDEO. Marche contre l'antisémitisme : le sénateur Reconquête Stéphane Ravier pris à partie et bousculé à Marseille

L'élu des Bouches-du-Rhône, proche d'Eric Zemmour, a été bousculé, dimanche, en plein cœur du rassemblement, avant que le calme revienne rapidement.

"Calmez-vous ! Calmez-vous !" Le sénateur Reconquête des Bouches-du-Rhône, Stéphane Ravier, a été pris à partie et bousculé, dimanche 12 novembre, lors de la marche contre l'antisémitisme à Marseille, a constaté France 3 Provence-Alpes. L'élu proche d'Eric Zemmour a été pris à partie et bousculé par plusieurs manifestants et a reçu "de la farine ou de la cendre", a-t-il expliqué. Le calme est ensuite rapidement revenu après l'intervention de son service d'ordre et de la police.

Un incident qui s'est produit au cours d'une manifestation massive qui s'est déroulée dans le calme à Marseille où 7 500 personnes, selon la préfecture, ont défilé en réponse à la multiplication d'actes antisémites depuis les massacres du Hamas en Israël et la riposte militaire en cours. Un rassemblement qui a réuni plus de 182 000 personnes dans toute la France.

Stéphane Ravier minimise l'événement

Après cette bousculade, Stéphane Ravier a tenu à minimiser l'événement. "Il est venu troubler un mouvement d'unité nationale, donc c'est assez pitoyable comme démarche, a-t-il réagi sur BFMTV. Je ne pense pas qu'il faille faire de cet acte isolé une généralité."

Tout au long du week-end, la présence d'élus du Rassemblement national ou de partis d'extrême droite a enflammé le débat, certains politiques de gauche notamment, estimant qu'ils n'avaient pas leur place au sein de cette marche contre l'antisémitisme.

Sandrine Rousseau a ainsi salué "une mobilisation extrêmement importante, (...) très sincère, de nombre de citoyens et de citoyennes", lundi 13 novembre dans les "4 Vérités" sur France 2. "J'en retiens aussi un moment politique, à mon avis, de bascule, où le Rassemblement national (RN) s'est blanchi face à son antisémitisme de naissance", a ajouté la députée Europe Écologie - Les Verts (EELV) de Paris, revenant sur la présence de Marine Le Pen à cette marche.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité