Vols de voitures, un réseau démantelé dans le Gard, les gérants d'un garage impliqués à Marseille

© F 3
© F 3

Un réseau de voitures volées à grande échelle démantelé dans le Gard pourrait permettre d'élucider des milliers de vols de véhicules à travers la France. Les gérants d'un garage marseillais seraient impliqués dans ce trafic international par piratage électronique.  Huit suspects ont été incarcérés.

Par avec AFP

Les voleurs s'étaient spécialisées dans le "piratage électronique", aussi appelé "vols à la souris" ou "mouse-jacking". Avec ce procédé, ils auraient dérobé plusieurs milliers de véhicules à travers la France.  Douze personnes ont été interpellées depuis la fin novembre et mises en examen notamment pour association de malfaiteurs et vols et recels de vols en bande organisée, a précisé la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Huit d'entre elles ont été incarcérées. Agés d'une trentaine d'années, la plupart des voleurs présumés étaient déjà connus pour des faits de petite délinquance.

Un mode opératoire original et très organisé


Les gérants d'un garage marseillais spécialisé dans le diagnostic électronique des véhicules sont notamment impliqués. "Le rôle exact du garagiste est à déterminer", a précisé une source proche de l'enquête."Les mis en cause procédaient par piratage électronique à grande échelle", a précisé la police, décrivant un "trafic international" suivant un mode opératoire "original et très organisé".

Il semblerait que le garagiste était parvenu à s'introduire dans des données informatiques pour récupérer le code individuel propre à chaque véhicule nécessaire à son démarrage. 

Grâce à ces codes, les véhicules pouvaient être dérobés en quelques minutes,

a-t-on souligné de même source, ajoutant que "l'équipe de Nîmes serait une équipe parmi tant d'autres".

800 000 euros, une Porsche et des objets de luxe saisis


Au total, "plusieurs milliers de véhicules auraient été dérobés selon le même mode opératoire, sur le territoire national", a précisé la DDSP du Gard. Dans la seule région de Nîmes, au moins "84 faits de vols de véhicules, de cambriolages,
de car-jacking, home-jacking et casses à la voiture bélier ont été recensés"
, selon la DDSP.

Les véhicules de moyenne gamme volés étaient notamment revendus en circuit court

, a précisé la même source proche. Les enquêteurs ont saisi 800.000 euros sur des comptes bancaires, des appartements,
des véhicules, dont une Porsche, et "de nombreux objets de luxe", toujours selon la DDSP. 

La région PACA particulièrement exposée aux vols


Grâce à des recoupements, l'enquête devra dorénavant permettre de retrouver les propriétaires des véhicules. Le piratage électronique des systèmes de sécurité, appelé parfois "mouse jacking", représente une large majorité (68%) des vols de voitures en France, selon une étude publiée fin novembre par l'association 40 millions d'automobilistes et le cabinet d'expertise automobile BCA Expertise.

Police et gendarmerie ont enregistré 108.600 vols d'automobiles en 2016, selon une étude du ministère de l'Intérieur.
La région PACA et l'Île-de-France sont particulièrement exposées aux vols de véhicules, suivies des Hauts-de-France, de l'Auvergne-Rhône-Alpes et de la Corse.

Sur le même sujet

Les + Lus