Vrac, cadeaux de seconde main et circuits courts : les astuces pour un Noël éco-responsable

Publié le
Écrit par Mélanie Philips .

Noël approche, et il est possible de passer des fêtes de fins d'années agréables et chaleureuses, tout en étant responsables pour la planète. Emballages cadeaux, repas en vrac, cadeaux responsables... tant de solutions possibles pour passer un Noël qui respecte la planète.

"L'impact de Noël sur la planète est catastrophique", martèle Jérémie Pichon, père de La famille zéro déchet. Des alternatives existent pour rendre ces fêtes de fin d'année plus écoresponsables. 

Un Noël responsable

"L'alimentation, la décoration et les cadeaux génèrent de nombreux déchets", précise-t-il. Mais comment fait-on un Noël zéro déchet? Jérémie Pichon nous donne quelques exemples. "Pour le repas, on se tourne vers les circuit courts, sans emballage. On achète le repas sur le marché avec nos propres contenants." Pintade, châtaignes, tout vient du marché.  

Pour la décoration, tout est fait maison. "On habite près de l'océan, donc notre sapin est fait en bois flotté. Mais il peut être fait avec du bois récupéré dans la forêt, en bois de palette. On récupère des pommes de pain, tout nos éléments de déco sont fait par nos soins. On évite les boules et les guirlandes made in China", souligne-t-il. Et c'est bon pour la productivité et l'imagination des enfants, sans oublier le fait de partager du temps en famille. 

Se tourner vers le marché de l'occasion 

Cette famille se tourne vers les jouets d'occasion et les emballent dans du tissu pour éviter le papier cadeau qui n'est pas recyclable. "On n'est sorti de la surconsommation des produits plastiques fabriqués en Chine. En tant que parents, pour Noël, nous n'achetons plus de cadeaux, et nous demandons plutôt des cadeaux immatérialisés, des expériences comme un week-end dans une cabane dans les arbres ou des places de cinéma. Et les enfants préfèrent", raconte le père de famille. 

Une autre alternative pour éviter la surconsommation de jouets, la famille Pichon a mis en place un système de tirage au sort. "C'est ce qu'on appelle les anges gardiens. Chacun tire une personne, et on fait un cadeau personnalisé, qui touche davantage." Il est également tout à fait possible d'offrir des cadeaux qui permettront une consommation zéro déchet. Que ce soit des lingettes démaquillantes, une gourde, ou encore un kit pour débuter sa consommation en vrac, par exemple. 

Un marché de Noël en vrac

Les marchés de Noël  se multiplient dans toutes les villes de France en cette fin d'année. Un marché quelque peu différent aura lieu le 3 décembre prochain, chez Coco Velten, à Marseille. "Réseau en vrac" organise son marché de Noël pour la première fois dans la citée phocéenne. Cet évènement s'inscrit dans la campagne "consommer moins, consommer vrac". 

Stand de sensibilisation, animations, conseil vente de produits en vrac... tout est fait pour passé un réveillon le moins impactant possible, notamment en termes d'emballages. 

"Le choix des exposants est très stricts, il n'y aura que des artisans. Le marché de Noël est un des endroits où l'on trouve des artisans qui font beaucoup d'efforts et où l'on a un accès aux produits à l'unité", explique Sébastien Gonfroy du réseau vrac. 

"Consommer moins mais mieux"

Le choix du lieu n'est évidemment pas anodin. "Coco Velten s'inscrit dans cette démarche du zéro déchet et cela fait même parti de l'ADN du lieu. Tout est fait pour démarrer décembre dans l'optique d'un Noël solidaire et responsable. C'est prendre soin des autres tout en prenant soin de la planète"

Un avis totalement partagé par Jérémie Pichon, pour qui "Noël c'est le plaisir d'être ensemble. On peut sortir du coté commercial, tout en gardant les valeurs du partage et de l'amour." L'idée ici est bel et bien de "consommer moins mais mieux", en respectant les enjeux économiques et écologiques. 

Chaque année, environ 20 000 tonnes d’emballage cadeau seraient jetées directement après utilisation en France uniquement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité