Info ou intox ? Toujours est-il que l'annonce fait l’effet d’une bombe. Car malgré les démentis, Zinedine Zidane s’apprêterait bien à prendre les commandes du Paris-Saint-Germain, en remplacement de Mauricio Pochettino. Un accord de principe aurait même été trouvé. À Marseille, les réactions ne se font pas attendre.

"Rassurez-moi, c’est une blague ?" s’indigne une marseillaise alors qu’elle vient de recevoir une notification de La Provence sur son téléphone. "Improbable ! Zidane et le PSG proches d’un accord de principe" lie-t-elle, à sa grande stupéfaction. Et pourtant, les chances que ce ne soit qu’une simple rumeur s’amenuisent. Pire encore, il ne s’agirait plus que d’une question de temps... 

C’est en tout cas ce que semble indiquer le sablier sous forme d'émoji, publié sur le compte personnel Twitter du journaliste qatari Mohamed Al Kaabi, ce jeudi soir. Une légende accompagnée d’une photo de Zinedine Zidane vêtu du costume du club parisien. 

Aussitôt, vous vous en doutez bien, la toile s’enflamme et les réactions fusent. Comme celle d’un internaute qui n’oublie pas de mentionner un cliché de la star du ballon, plus jeune, qui prend la pose devant la célèbre affiche publicitaire Adidas à son effigie sur la corniche. "Made in Marseille" rajoute-t-il.  

Dès les prochains jours et après une année passée loin des terrains, l’ex-numéro 10 pourrait cependant devenir le nouvel entraineur du PSG. Lui, le marseillais issu des quartiers nord. 

"C’est une logique implacable mais, pour moi, il se renie. Car il ne faut pas oublier qu’il a été élevé en virage au stade vélodrome dès son enfance et qu’il a même appelé son fils Enzo en hommage à Enzo Francescoli [ancien attaquant de l’OM]" affirme Michel Aliaga, journaliste sportif à France 3 Provence Alpes, non sans amertume dans la voix.   

À Marseille, on en pense quoi ?  

Les questions sont nombreuses. Deal fondé ou non ? L’ex-coach du Real, et ses trois Ligues des champions gagnées d’affilée, a-t-il obtenu des garanties de la part de Doha pour ce poste ? Va-t-il entrainer les Bleus en parallèle à partir de décembre prochain ? Car, on le sait, s’il y a bien un rêve que le ballon d’or 1998 entretient depuis toujours, c’est celui d’être sélectionneur de l’équipe de France. Un poste jusqu’ici réservé à Didier Deschamps. 

"Si la place avait été annoncée vacante, je pense qu’il aurait pu faire l’effort d’attendre mais comme rien ne semble clair pour l'après coupe du monde, il a sans doute accepté une offre irrefusable" estime Karim Attab, journaliste à Maritima, spécialiste de l’OM.  

Si ça se concrétise, cela voudra tout simplement dire qu’il a succombé aux sirènes trébuchantes du Qatar. C’est une chute en avant guidée par l’argent.

Michel Aliaga, journaliste à France 3

Lui qui connait personnellement l'ancien footballeur issu de La Castellane n'est pas surpris mais déçu. "Aujourd’hui, plus personne ne défend des couleurs, un club, une ville. Après, qui résisterait à l’appel de milliards d’euros ? Même si Zizou n'a pas de problème d'argent, le PSG va tout mettre en œuvre pour n’avoir que des galactiques dans son équipe et enfin s’offrir la ligue des champions, un titre après lequel il court depuis plus de 10 ans" déclare Michel Aliaga.  

Du côté des supporters de l'OM, même son de cloche. René Poutet, président du "Handi Fan Club" de l’OM, continue d'éprouver de la rancœur pour "le meilleur joueur de la planète qui n’a jamais voulu jouer à l’OM" et d’avoir aujourd’hui un sentiment partagé. 

Un sentiment partagé : entre trahison et compréhension

Après tout, Zizou c'est l'un des emblèmes de la ville de Marseille et non de l'OM. "C’est vrai que ça nous ferait mal au cœur mais bon il n'a tué personne et c’est un travail comme un autre. Pourquoi pas montrer ses capacités d’entraineur et prouver aux parisiens ce qu’un marseillais est capable de faire dans leur club ?"  lance René Poutet. 

Pas mort d'homme mais une rivalité tout de même présente entre les deux clubs marseillais et parisien depuis la nuit des temps. 

L'amour qu'il rappelle très régulièrement à la cité phocéenne me fait dire que ce transfert au PSG risque d'être pris comme une trahison par une grande partie du peuple marseillais.

Karim Attab, journaliste à Maritima

Il y a surtout des choses irrémédiables et l'étoile sur le maillot en fait partie. "Les marseillais restent pour l’instant à jamais les seuls et les premiers alors si Zizou emmène le PSG jusqu’au titre de ligue des champions, ça risque d'être très difficile à digérer" conclut Karim Attab, de Maritima.