Des bombes à graines pour reboiser les Bouches-du-Rhône après les incendies

Des boules de graines, de la taille d'une balle de ping-pong, sont jetées dans les milieux urbains à l'abandon ou des terres incendiées pour y faire pousser des fleurs et des plantes. / © Sidonie Canetto
Des boules de graines, de la taille d'une balle de ping-pong, sont jetées dans les milieux urbains à l'abandon ou des terres incendiées pour y faire pousser des fleurs et des plantes. / © Sidonie Canetto

Chaque été dans notre région forêts et garrigues partent en fumée. Pour reboiser des zones parfois difficiles d’accès, une entreprise fabrique des bombes de graines prêtes à être lancées dans la nature. 

Par Marie Bail et Sidonie Canetto

Une entreprise martégale fabrique des boules d'argile contenant des petites graines d'essences d'arbres "dont les variétés ont été sélectionnées avec une diversité plus résistante aux incendies, et ce, avec l'accord de l'Office des Forêts", explique son créateur Rémi Bagur.

Des lancers sont régulièrement organisés par les écoles ou les municipalités sur les terrains ravagés par les incendies.

Comment ça marche ?

Les boulettes sont composées d’un mélange de graines, de compost et d’argile. On peut les jeter par-dessus n’importe quelle barrière et sur n’importe quel terrain. L’argile protège les graines lors de la retombée sur le sol, elle conserve une certaine humidité à l’intérieur de la boulette et protège des rayons du soleil. 

Lors des premières pluies, la boulette se dissout lentement et la graine peut alors germer. 
Fabrication des bombes de graines par les écoliers d'Antide-Boyer / © Caroline Nicoleau
Fabrication des bombes de graines par les écoliers d'Antide-Boyer / © Caroline Nicoleau

Des essences moins combustibles 

Les essences utilisées sont validées par l'Office National des Forêts. Les essences choisies le sont pour leur résistance et parce qu’elles sont moins combustibles.

•Arbousier
•Astragale de Montpellier 
•Cerisier de Sainte Lucie 
•Ciste de Montpellier 
•Érable de Montpellier 
•Frêne à fleur 
•Garoupe
•Genévrier oxycèdre
•Lin de Narbonne
•Pistachier lentisque 
•Chêne vert
•Chêne pubescent 
•Romarin 

Des ateliers pour sensibiliser les enfants 

Oxygène +, l’entreprise qui fabrique ces bombes végétales fait aussi de la sensibilisation.

Régulièrement, Rémi Bagur se rend dans des écoles des Bouches-du-Rhône et anime avec les enseignants des ateliers de confections de ces boulettes. Ces bombes végétales sont ensuite lancées par les écoliers sur les lieux sinistrés.

"C’est une façon pédagogique de leur expliquer les règles de base de la prévention incendie mais aussi de faire un point sur la végétation présente dans leur environnement proche et l’importance de participer au reboisement." 

Où trouver des boulettes ?

Certaines boulettes sont aussi confectionnées par des résidents d’EPHAD, une activité facile et ludique.

C’est pour l’instant en ligne que l’on peut commander ces boulettes, sur le site Oxygène+
Chaque particulier est libre de s’en procurer et de déterminer la zone de reboisement. Avec les réseaux sociaux, vous pouvez immortaliser votre geste et poster également le résultat.

A Aubagne, une opération au lieu en ce mois d’octobre avec une école et des entreprises.

Comment est né le projet aubagnais ?

"Au départ, c’est une habitante de Carnoux qui m’a contactée, elle voulait  trouver une association pour reboiser les 230 hectares qui avaient brulé à côté de chez elle", explique la présidente et fondatrice de l’association Trésor de Nature, Caroline Nicoleau, à l'origine du projet.

Ainsi l’association a fait un état des lieux et a monté un projet de reboisement au long cours réunissant entrepreneurs, écoles, mairie, Office National des Forêts et pompiers.

"Ce sont au final 2000 bombes qui ont été lancés par des écoliers et des salariés des entreprises d’Aubagne" a conclu Caroline Nicoleau.       

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus