Toitures brûlées, caves inondées, bateaux échoués... le bilan des orages de cette nuit dans les Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto .

Le département des Bouches-du-Rhône avait été placé en alerte orange, orages pluies et inondations depuis samedi en fin de journée. Le pic a eu lieu entre 4h et 8h du matin. Plus de 100 mm de pluie sont tombés par endroit. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée.   

Les orages et les pluies de cette nuit dans les Bouches-du-Rhône ont provoqué de nombreux dégâts dans différentes communes, principalement dans le secteur de la côte Bleue.



Après les incendies cet été, le secteur a été, à présent, touché par les inondations cette nuit. De nombreux dégâts matériels mais aucune victime à déplorer.



Les orages ont frappé entre 4h et 8h du matin. Près de 130 millimètres de pluie sont tombés du côté de Sausset-les-Pins et Carry-le-Rouet. L'équivalent de deux mois de précipitations.



La commune de Rognac également située dans les Bouches-du-Rhône a été touchée par les fortes précipitations de ce dimanche matin.

Près de 96 millimètres de pluie sont tombés à Marignane.



La Cadière était en crue ce matin près à Saint-Victoret.



Les pompiers sont intervenus à divers endroits du département pour des caves inondées "mais également pour des feux de toitures provoqués par la foudre à Arles vers 0h45, à Marignane vers 4h et Carry-le-Rouet vers 6h", précisent les pompiers du département.

 

Des bateaux ont été touchés dans le port de Sausset-les-Pins, certains ont coulé. "Des murs se sont effondrés", précise les pompiers du département.

 

Ce matin, l'alerte est levée dans le département. "Les hommes partis en renfort dans le Gard sont de retour puisque l'épisode pluvieux est derrière nous", précisent les pompiers du département des Bouches-du-Rhône.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité