Covid-19 : première en France, des tests antigéniques proposés à l'aéroport Marseille Provence

Des tests antigéniques sont proposés sur la base du volontariat depuis lundi 26 octobre à l'aéroport Marseille Provence. C'est le premier aéroport de France à disposer d'un centre de dépistage. Les passagers connaissent leur résultat en 20 minutes.

Un centre de dépistage a été crée directement au sein de l'aéroport.
Un centre de dépistage a été crée directement au sein de l'aéroport. © Jean-François Giorgetti / FTV

Avant le départ de son vol pour l'Angleterre, cette passagère d'origine britannique va faire le test du Covid-19. 

Grâce au nouveau centre de dépistage de l'aéroport Marseille Provence, avec test antigénique, elle peut savoir en 20 minutes à 30 minutes, si elle est positive ou négative au Coronavirus.

"C'est très important que je me fasse tester, car mes parents sont âgés. Je préfère les rassurer avant de partir", indique la femme d'origine britannique.

D'autre comme cette Marseillaise, qui va voir son père en vacances à Bordeaux, ce dépistage est très pratique.

"J'ai mon vol dans une heure, donc avant de décoller, j'aurai le résultat. Et comme je vais voir mon père, je préfère, par précaution, faire le test", explique la jeune femme.

15 tests réalisés à l'heure

Ce lundi matin, 15 tests ont été effectués sur des voyageurs.

A l'aéroport Marseille Provence, premier aéroport à le mettre en place en France, c'est sur la base du volontariat que les personnes se font dépister.

Qu'est-ce qu'un test antigénique ?

 

Ce test rapide antigénique détecte les protéines présentes dans le virus. Ils sont faits sur les personnes asymptomatiques.

Comme le test de référence RT-PCR, les "antigéniques" sont réalisés à partir de prélèvements naso-pharyngés, par écouvillon.

En 20 à 30 minutes, les résultats sont connus, savoir si la personne est positive ou négative au Covid-19.

Pourquoi n'ont-ils pas été mis en place plus tôt ?

Les tests antigéniques sont arrivés en France mi-septembre. 

"Il existe depuis longtemps dans certains pays, mais en France, ils ont été très récemment validés par les autorités. On les a expérimentés entre mi-septembre et maintenant avant de les mettre en place", déclare Laurent Peillard, responsable du département biologie de l'ARS Paca.

L'agence régionale de santé privéligie ce test pour certains publics et veut le développer.

"Ca a été mis en place pour les étudiants, les lycéens maintenant les aéroports. Nous allons le mettre dans les Ehpad et l'utiliser pour les plus précaires", rapporte Laurent Peillard.

Des tests PCR pour les destinations à risque

A l'aéroport Marseille Provence, des tests PCR sont toujours effectués sur les personnes en provenance de destinations à risque comme la Turquie.

"Avec tous ces tests, nous voulons redonner confiance aux voyageurs. Nous restons vigilants sur les destinations à risque", souligne la direction de l'aéroport.

Alors que la fréquentation de l'aéroport a baissé de 70 %, ces nouveaux dépistages pourraient rassurer les provençaux et les pousser à voyager de nouveau. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus - confinement : conseils pratiques aéroport de marignane transports transports aériens économie