Cet article date de plus de 4 ans

L'Aïd El Kébir fêté à Marseille

Une grande prière collective s'est déroulée ce matin au Parc Chanot. Cette fête musulmane est symbolisée par le rite du sacrifice du mouton. Il est strictement réglementé et doit être fait dans des abattoirs agréés.
Les moutons réservés pour le sacrifices de l'Aïd à Marseille
Les moutons réservés pour le sacrifices de l'Aïd à Marseille © Laurent Esnault / France 3 Provence Alpes

Fête de paix, de partage et de tolérance

L'Aïd al-Adha ou Aïd El-Kébir commémore la force de la foi d'Ibrahim (Abraham dans la tradition juive et chrétienne) à son Dieu, symbolisée par l'épisode où il accepte d'égorger, sur l'ordre de Dieu, son unique fils Ismaël, (Isaac pour les 2 autres religions monotéistes).

Cette fête musulmane, la plus importante, commence toujours le matin par une prière collective de 2 heures, au Parc Chanot à Marseille.
Symbolisée par le rite du sacrifice du mouton, les familles vont ensuite chercher leur mouton pour le sacrifier dans un abattoir spécialisé.

Des abattoirs réglementés

Le préfet des Bouches-du-Rhône a agréé cette année 11 sites, seuls habilités à pouvoir abattre et commercialiser pour l’Aïd.
Ils ont été inspectés avant et pendant l’abattage sur leur respect des règles d’hygiène et de sécurité.
Conformément aux usages en vigueur, un sacrificateur spécialement habilité par l’instance religieuse effectue l’abattage sous le contrôle d'un inspecteur de la DDPP. Chaque animal abattu fait l’objet d’une inspection sanitaire complète par les services de l’État.

Le reportage à Marseille de Laurent Esnault et Xavier Schuffeneker :
durée de la vidéo: 01 min 43
L'Aïd fêté à Marseille

"Aidkoum mabrouk" ! (bonne fête à tous)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société