• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

C'est parti pour les huitièmes de finales

16 équipes s'affrontent ce mercredi matin dans les allées du parc Borely. Après l'hécatombe des champions Foyot, Lacroix, Cortès, Hernandez, Courtois, Gayraud, Quintais et Suchaud, pour ceux qui sont encore en course, c'est la dernière ligne droite avant le Vieux Port.

Par Annie Vergnenegre

Au quatrième jour de jeux, ils entrent dans le parc Borely un peu comme le taureau dans l'arène. En se disant que leur chance est bien mince de sortir de là vainqueur.  Car la loi du Mondial à pétanque est impitoyable. 16 équipes ce matin, elles ne seront plus que quatre ce soir. Quatre équipes qui joueront les demies sous les vivas de la foule dans le cadre magique du Vieux Port. 

Mais il faut bien se dire que ceux qu'on croise ce matin dans les allées balayées par le Mistral, quand ce ne sont pas des pères venus encouragés leur rejeton dans le tournoi des minots, c'est forcément des boulistes qui ont légitimement de l'ambition. Et qui ont déjà fait leurs preuves à Marseille. 

Jacques Dubois de Nîmes a gagné deux fois le tournoi des jeunes en 2010 et 2012 et participe pour la première fois au Mondial avec des adultes : 

Gérard Garagnon de Marseille  a remporté le Mondial en 1986 et a été finaliste en 2011: 
Pour Georges Delys de Marignane, finaliste en 2011, c'est l'heure de la revanche :

Suivez toutes les parties du jour sur notre site. 






Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus