• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Communauté urbaine de Marseille : la droite majoritaire se fissure

21 conseillers de droite de la communauté urbaine de Marseille ont décidé de créer leur propre groupe. / © Maxxppp
21 conseillers de droite de la communauté urbaine de Marseille ont décidé de créer leur propre groupe. / © Maxxppp

La droite majoritaire au sein de la Communauté Urbaine de Marseille se divise. 21 conseillers de droite ont décidé de créer un nouveau groupe : l'Entente pour l'Intérêt des Communes (EPIC). Leur chef de file est Roland Giberti, le maire de Gémenos. 

Par Jean-François Giorgetti avec Olivia Malongo

EPIC, (Entente Pour l’Intérêt des Communes) c’est le nom du nouveau groupe politique au sein de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole.
21 Conseillers communautaires de la majorité de droite et anciens membres de l’Union Pour un Avenir Métropolitain décident de faire entendre leur voix.

"Défendre notre bassin de vie"

Roland Giberti, maire UDI de Gémenos, leur nouveau chef de file explique :

Les 6 communes du bloc de l’est (Carnoux, Cassis, Ceyreste, La Ciotat, Gemenos et Roquefort la Bédoule) ne sont pas assez entendues. La création de ce groupe est le seul moyen de défendre efficacement notre bassin de vie. Au sein de l’assemblée on parle trop rarement, voire pas du tout de nos communes...Nous ne mordons pas encore, s’il le faut, on le fera".



Le patron du Groupe EPIC dit "continuer à vouloir travailler avec le Président Tessier, le but n’est pas de le déstabiliser, on veut peser dans la balance, nous souhaitons notamment participer aux choix des critères de lignes budgétaires… ".
Le maire de Gémenos, Roland Giberti, est le chef de file de ce nouveau groupe. / © Mairie de Gémenos
Le maire de Gémenos, Roland Giberti, est le chef de file de ce nouveau groupe. / © Mairie de Gémenos

Les lettres de démission sont parties

Le groupe majoritaire, à la CUMPM présidé par Laure-Anne Caradec (adjointe UMP au maire de Marseille) est composé de 11 maires sur un total de 72 élus. L’Union Pour un Avenir Métropolitain se voit amputé de 6 maires et 15 de leurs adjoints et conseillers municipaux. Les lettres de démissions sont parties, le groupe s’est réuni pour la première fois ce mardi soir 7 octobre à la mairie de Gémenos. Guy Tessier a été informé de l’initiative des 21 membres du "groupe de l’est" :  

Nous sommes des gens polis, le Président a évidemment été averti."


Roland Giberti annoncera officiellement la création d’EPIC, au début de la réunion plénière prévue, jeudi 9 octobre à 14 heures.

Sur le même sujet

Stéphane Gauberti (06)

Les + Lus