Football : Michel a "l'intuition que personne ne va venir" à Marseille

L'entraîneur Michel,  a "l'intuition que personne ne va venir" renforcer l'Olympique de Marseille au mercato d'hiver, même s'il souhaite l'arrivée d'un renfort à la pointe de l'attaque.

Le coach marseillais Michel lors d'une conférence de presse
Le coach marseillais Michel lors d'une conférence de presse
"J'ai l'intuition que personne ne va venir", a dit le technicien espagnol, touchant son nez avec l'index, pour dire qu'il le sentait ainsi, ajoutant qu'il préférait se "concentrer sur ses joueurs" plutôt que sur le mercato.  Le coach a également précisé :

  Ce n'est pas un message à la direction de l'OM, les messages, je les lance en interne, je n'utilise pas la presse pour parler de question technique

Lors de la conférence de presse de ce vendredi :

durée de la vidéo: 00 min 12
Michel a "l'intuition que personne ne va venir" à Marseille
 Il a rappelé qu'un avant-centre supplémentaire permettrait de relayer Michy Batshuayi, qui joue tous les matches. Lucas Ocampos est blessé, et de toutes façons il n'avait pas convaincu dans ce rôle, auquel le prédécesseur de Michel, Marcelo Bielsa pensait pour lui. Quant à Georges-Kévin Nkoudou, il a déjà précisé qu'il pouvait "jouer à tous les postes de l'attaque, sauf avant-centre.

 Nous sommes tous d'accord, les dirigeants, les supporteurs: nous avons besoin d'un soutien pour Michy. Mais je peux comprendre la situation financière du club.


L'OM a sondé le marché, pour recruter notamment le Toulousain Wissam Ben Yedder, mais a peu de liquidités pour payer un transfert et n'a pas trouvé pour l'instant de prêt. Michel a dit dès son arrivée début août que le club avait besoin d'une seconde pointe, mais "s'il n'arrive pas, nous jouerons avec le buteur de la réserve Antoine Rabillard, cela fait un mois qu'on s'entraîne avec" lui.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter