Force Ouvrière promet un durcissement de la grève des éboueurs de Marseille

"Le mouvement est appelé à se durcir et à s'inscrire dans la durée", annonce Force Ouvrière. La grève serait suivie à plus de 80% d'après ce syndicat majoritaire chez les employés territoriaux. Aucune négociation ne serait en cours. 

Le syndicat FO, majoritaire chez les employés territoriaux à Marseille, s'est félicité que le mouvement de grève des éboueurs lancé jeudi ait été "très largement suivi" et a assuré vendredi qu'il allait "non seulement se durcir, mais encore s'inscrire dans la durée". 

80 à 100% de grévistes

"Le mouvement de grève des éboueurs et des chauffeurs lancé ce jeudi 22 janvier 2015 a été très largement suivi (80 à 100% de grévistes)", se félicite FO dans un communiqué. Vendredi a eu lieu une assemblée générale extraordinaire et "le mouvement s'étendra dès lundi 26 janvier à l'ensemble de la maîtrise", poursuit le syndicat.

A ce jour, aucune proposition de négociation n'a été faite par l'administration: le mouvement est donc appelé non seulement à se durcir, mais encore à s'inscrire dans la durée"


prévient FO.

Des agents qui seraient victimes de "répression"

Le mouvement lancé par FO dénonce le "manque de moyens" dévolus aux collectes de nuit et les "répressions" dont seraient victimes les agents. En juillet, Marseille Provence Métropole avait adopté un nouveau contrat local de propreté, qui réorganisait notamment le ramassage des ordures après l'annulation par la justice en avril 2014 du système du "fini-parti".  Ce système permettait aux agents de terminer leur service une fois leur travail accompli.

De 3h30 de travail avec le fini-parti à 7h30 aujourd'hui

En 2007, un rapport de la chambre régionale des comptes avait quantifié à 3 heures 30 le temps de travail effectif des agents. Le nouveau système prévoit une journée type de 7 heures 30 pour les agents de la propreté, avec 5 heures 30 de temps de collecte minimum, avait expliqué M. Teissier, précisant qu'il laissait toutefois la porte ouverte à un départ anticipé des agents "sous réserve que la collecte soit achevée pour l'ensemble du secteur, et après
vérification sur le terrain par la maîtrise de la qualité du travail effectué
". Début juillet 2014, FO avait appelé à une grève de 24 heures pour protester contre le projet de MPM, qui prévoyait initialement une application stricte de la journée type. Ce nouveau plan de propreté devait progressivement s'appliquer à l'ensemble de la communauté urbaine à partir de septembre 2014.