Cet article date de plus de 5 ans

Fos : 29 navires paralysés par la grève

Pétroliers, gaziers, chimiquiers... 29 navires sont immobilisés en rade de Fos-sur-Mer et Lavéra, en raison de la grève déclenchée au sein du Grand Port Maritime de Marseille.
Vingt-neuf navires transportant des vracs liquides (hydrocarbures et gaz) sont immobilisés mercredi, en rade ou à quai sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et de Lavera (Bouches-du-Rhône), en raison d'un mouvement de grève entamé lundi.
Vingt-cinq navires étaient bloqués mardi. L'arrêt de travail, lancé à l'appel de la CGT du GPMM et de Fluxel, l'opérateur privé qui gère les deux terminaux pétroliers, est prévu jusqu'au vendredi 27 mai inclus.
A Fos-sur-Mer, le dépôt évacué hier matin, est toujours sous haute surveillance policière. Et des centaines de camions citernes viennent s'y approvisionner.
Les autres activités portuaires - conteneurs, passagers, vracs solides (céréales, charbon...), réparation navale - fonctionnent normalement, a indiqué le Grand Port Maritime de Marseille.
durée de la vidéo: 01 min 30
Navires bloqués en rade de Fos

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie énergie environnement société transports transports maritimes grand port maritime