Cet article date de plus de 4 ans

François Gabart renonce à sa traversée Marseille-Carthage

Le navigateur de la Rochelle voulait établir un nouveau record de la Méditerranée en solitaire mais en l'absence de bonnes conditions météorologiques, il a dû renoncer à son défi.
Faute d'un vent favorable, François Gabart renonce à sa tentative de traversée entre Marseille et Carthage.
Faute d'un vent favorable, François Gabart renonce à sa tentative de traversée entre Marseille et Carthage. © Jean-Louis Boudart.
Après un peu plus de trois semaines à guetter la météo, Gabart et son routeur Jean-Yves Bernot ont dû se rendre à l'évidence: les conditions propices au record de la traversée de la Méditerranée ne se sont jamais présentées.

 "Elles sont simples et connues: il s'agit d'un mistral qui va plus loin que son domaine habituel, c'est-à-dire jusqu'aux côtes africaines", a expliqué Bernot. "Pendant notre période de stand-by, il y avait du vent au début, mais jamais plus loin que la Sardaigne", a-t-il ajouté.

 Le record, entre Marseille et Carthage (Tunisie), une distance de 458 milles (environ 850 km), est détenu depuis octobre 2013 par Armel Le Cléac'h en 18 h et 58 min.

Direction la Bretagne


François Gabart a pris la décision de rentrer en Bretagne. Le maxi-trimaran (30 m) Macif du skipper français entrera en chantier dès son arrivée à Lorient (Morbihan). Vainqueur du dernier Vendée Globe en 2013 en 78 j 02 h et 16 min, François Gabart sera présent aux Sables-d'Olonne (Vendée) pour le départ de la 8e édition, le 6 novembre, et saluer les 29 concurrents. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport