Les habitants du massif de la Nerthe se mobilisent à nouveau contre Lafarge à Marseille

L'entreprise Lafarge veut modifier l'aménagement de sa carrière de stockage de déchets dans le massif de la Nerthe, au dessus de l'Estaque, à Marseille. Les riverains craignent une augmentation des nuisances dans ce massif dont une grande partie est déjà classée.

Par Annie Vergnenegre

Les habitants du hameau de la Nerthe se mobilisent contre l'entreprise Lafarge qui a demandé une modification de son autorisation de stockage de déchets inertes, issus du BTP, dans une de ses anciennes carrières où un lac articificiel s'est formé.

Déjà, en 2011, ils avaient tenté d'empêcher le remblaiement de ce lac, puis en 2014, ils avaient dénoncé sa pollution. Aujourd'hui, ils craignent une augmentation des nuisances dans ce massif dont une grande partie est déjà classée.

"On va passer de 80 camions autorisés en 2011 à 200 camions en moyenne par jour avec cette nouvelle autorisation, donc ce sont des nuisances sonores et aussi des nuisances en terme de pollution atmosphèrique,

s'inquiète Marie-Blanche Chamoulaud, présidente CIQ des Hauts de l'Estaque. Pour sa part, Lafarge se défend de vouloir augmenter son volume de déchets. 

"Nous voulons une modification de l'aménagement final du site compte-tenu du fait que les remblaiements dans le plan d'eau avaient créé beaucoup d'inquiétudes,

explique Christophe Rabiet, directeur général Lafarge Provence, "et aujourd'hui nous revoyons l'aménagement final avec les mêmes volumes sur la même durée". 

A Marseille, les riverains s'inquiètent aussi de la volonté de Lafarge d'accueillir des déchets d'autres départements et de prolonger l'activité de la carrière Lieutaud, dont la fermeture était prévue pour mars prochain. L'exploitant veut obtenir 15 ans d'activité supplémentaire, une consultation publique est en cours.

Reportage de Marire-Agnès Pelleran et Roger Gasc :
Mobilisation contre Lafarge à Marseille

 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus