Ligue 1 : les oreilles de Valbuena vont siffler

Valbuena craint d'être sifflé lors de sa venue dimanche, à 21h, sous les couleurs de l'OL, un an après son départ de l'OM.

Mathieu Valbuena, en août dernier, durant le match OL-Guingamp
Mathieu Valbuena, en août dernier, durant le match OL-Guingamp © Photo AFP
Le retour de Mathieu Valbuena au stade Vélodrome, mais sous le maillot de Lyon, risque de déclencher une avalanche de sifflets de la part d'une grande partie du public de Marseille, qui le considère comme un "traître".
"Petit vélo" a-t-il peur de la bronca? "Vous me connaissez mal, je crois", répond le joueur, qui a passé 8 ans à Marseille, est ensuite parti au Dynamo Moscou à l'été 2014 puis a rejoint Lyon lors du dernier mercato.

"Ce sera forcément particulier, mais je suis assez fort mentalement pour surmonter s'il doit" se passer quelque chose.


Sa situation déjà peu confortable aux yeux des supporters marseillais, qui lui reprochent de porter désormais le maillot d'un des grands rivaux de l'OM, s'est aggravée avec la demande au club de lui verser 568.000 euros.
Valbuena a ironisé sur la coïncidence malheureuse du passage mercredi de sa demande devant le juge des référés de Marseille, quatre jours avant OM-OL. Mais, si la plainte est ancienne, c'est bien lui qui avait saisi la justice, à la suite d'un litige avec son ancien conseiller. En cause, la prime de l'agent, payée par le joueur, qui demande au club de la régler.
Avant les retrouvailles de dimanche, un de ses ex-coéquipiers marseillais, Benjamin Mendy, prend sa défense :

"Il ne faut pas le siffler. Il a fait de très belles années ici, c'est un très bon joueur".


Mais l'arrière-gauche connaît la température d'ébullition du Vélodrome. "Après, c'est l'avis des supporters et c'est
leur stade" dit-il.

"Marseille m'a beaucoup apporté" 

Valbuena risque bien d'être agressé verbalement et copieusement sifflé à chaque ballon touché. Et s'il marque, fêtera-t-il son but? "Vous verrez bien", répond l'intéressé.
Sur les forums de supporters phocéens, l'international français a été couvert d'injures quand son prêt à Lyon a été annoncé. Un comique de la Toile marseillais, Bengous, a même vu sa page Facebook bloquée trois jours pour une vidéo farcie d'insultes contre "Valbuche", sans lésiner sur les allusions à sa petite taille.
Pourtant pendant huit ans à l'OM, ponctués notamment d'un titre de champion attendu dans la ville depuis 1992 et de trois Coupes de la Ligue, Valbuena, 30 ans, a souvent été applaudi par le stade Vélodrome. Mais en partant au Dynamo Moscou à l'été 2014 il avait assuré qu'il ne jouerait pas pour un autre club français ensuite, promesse
bien difficile à tenir dans un marché des transferts frénétique.
Lui n'aurait "jamais pensé" revenir comme adversaire,

"mais le football réserve parfois des surprises"


explique Valbuena.
Il préfère évoquer ce match comme "un grand plaisir", et rappeler que "Marseille (lui) a beaucoup apporté. "Mais j'ai aussi beaucoup apporté au club avec des victoires, des titres", insiste-t-il.
Valbuena a gardé de "supers bons contacts là bas, des personnes très importantes", qu'il est "heureux de retrouver". Et se dit même "persuadé que les vrais Marseillais ne vont pas siffler". A voir...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 1 football sport om
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter