Cet article date de plus de 4 ans

Ligue Europa : dans un match riche en buts l'OM s'impose 4 à 2 contre Oostende

Pour ce 3e tour préliminaire de Ligue Europa, on s'attendait certainement à un match aller plus facile à l'Orange Vélodrome ce jeudi soir. Mais avec un Valère Germain de gala, les marseillais se sont imposés 4 à 2 face à l'équipe belge du KV Oostende
Rudi Garcia avait décidé d’aligner une composition d’équipe sans surprise. Seule la présence de Patrice Evra à gauche était hypothétique, car il était sorti blessé en match de préparation à Glasgow.

Le début de match a été à l’avantage de l’OM, agressif à la récupération, les marseillais ont marqué sur leur première occasion franche. Sur un centre venu de la droite de Florian Thauvin, Valère Germain est parvenu à dévier le ballon pour le mettre au fond (1-0).

Durant le premier quart d’heure, l’OM a eu la main mise sur le match, avec un Florian Thauvin très actif sur le couloir droit. Il a fallu attendre la 16e minute pour voir la première occasion nette de Oostende sur un coup-franc au 20 mètres.

Si l’OM a eu jusque là le contrôle du ballon, le match a été relancé sur un penalty accordé à Oostende à la 25e minute. Sébastien Siani n’a pas tremblé pour tromper Steve Mandanda d’un contre-pied parfait (1-1).

Mais cela n’a pas pour autant fait douter l’OM. 7 minutes plus tard, sur un centre de Dimitri Payet, Valère Germain a frappé sur le gardien qui a repoussé le ballon, mais Morgan Sanson a bien suivi pour crucifier Silvio Proto (2-1).

En début de seconde mi-temps, les joueurs de l’OM se sont fait peur avec trois grosses occasions coup sur coup pour Oostende. Mais les joueurs belges ont manqué de réalisme face à Steve Mandanda.

Finalement, sur la première occasion franche après la pause, l’OM est parvenu à marquer une nouvelle fois grâce à un Valère Germain impressionnant de réalisme (3-1). Après ce troisième but marseillais, les belges n’ont pas abandonné en tentant d’aller vers l’avant.
Un esprit offensif récompensé puisque Musona a réussi à réduire le score d’un lob subtil sur Steve Mandanda (2-3). Pourtant les hommes de Yves Vanderhaeghe avaient manqué jusque-là de précision dans le dernier geste.

A la 72e minute, Valère Germain, une nouvelle fois, pensait mettre son premier triplé sous le maillot marseillais, mais la barre transversale en a décidé autrement. 
Mais ce n’était que partie remise, à la 79e minute, sur une passe de Payet, l’ancien Monégasque trompait le portier de Ostende d’une frappe croisée subtile (4-2).

En gagnant 4 à 2, l'OM est en bonne position pour le match retour. Il faudra néanmoins se méfier de cette équipe belge, qui n'a pas démérité. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport