• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : comment sensibiliser les ados à la non-violence ?

© France 3
© France 3

Le docteur Michel Bourgat intervient sans relâche dans les établissements scolaires pour sensibiliser les ados à la non-violence. Une intervention forte hier devant des collégiens d'Henri Wallon, quelque jours après le meurtre d'un lycéen dans le 8ème arrondissement de Marseille. 

Par Gilles Guérin

Au collège Henri Wallon, dans les quartiers nord de Marseille, cette semaine de la non-violence était programmée de longue date. Mais elle prend une dimenssion toute particulière, après le meutre d'un lycéen devant le lycée professionnel Poinso Chapuis la semaine dernière, poignardé pour un motif futile : une histoire de casier. 
Pour sensibiliser à la non-violence, le collège Henri-Wallon organise des ateliers et des rencontres. Hier lundi, le docteur Michel Bourgat, qui a perdu son fils Nicolas il y a 20ans, poignardé dans la rue pour une banale histoire de sandwich, est venu parler aux ados. Avec des mots crus et toujours une immense dignité.
Semaine de la non-violence au collège Henri Wallon
Le docteur Michel Bourgat, qui a perdu son fils il y a 20 ans, poignardé pour un motif futile, est intervenu au collège Henri Wallon pour sensibiliser les ados à la non violence. Quelques jours après le meurtre d'un autre lycéen, poignardé pour une dispute autour d'un casier. Reportage de Mariella Coste et Alban Poitevin. En interview : Michel Bourgat, Président d’honneur de la Fédération aide et soutien aux victimes de violences, Robert Ciampi, Principal du collège Henri Wallon, Lilyan, collégien de 14 ans, Samia, collégienne de 14 ans.

Sur le même sujet

P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)

Les + Lus