• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : plainte contre X après l'annulation d'un mariage homosexuel à cause d'une élue

© AFP
© AFP

A Marseille, une élue du 8e secteur (15e et 16e arrondissement) avait été à l'origine de l'annulation du mariage de deux femmes. L'association de lutte contre les discriminations sexuelles "Mousse" a déposé vendredi à Marseille une plainte contre X visant cette élue.

Par VS et AFP

En août dernier, l'élue devant célébrer le mariage, dans le 8e secteur (15e et 16e arrondissement de Marseille) avait fait faux bond à la dernière minute, laissant la responsabilité d'assurer la cérémonie à un autre édile non habilité. Le mariage avait été annulé en octobre par le tribunal de grande instance. L'élue PS, Sabrina Hout, avait été sanctionnée d'un "rappel à la loi" par le parquet de Marseille. Le refus de l'élue constitue "un délit de discrimination à raison de l'orientation sexuelle", selon la plainte de l'association Mousse consultée par l'AFP. 

Les raisons de l'absence de l'élue

La conseillère municipale avait expliqué qu'elle "ne se sentait pas très bien" au moment de célébrer le mariage de deux femmes d'une cinquantaine d'années, après qu'elle avait assuré d'autres mariages ce samedi 16 août. Selon les témoignages de plusieurs adjoints, l'élue avait évoqué ses convictions religieuses -elle est de confession musulmane- pour refuser de marier le couple.

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus