• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille a son escalier arc-en-ciel

Le symbolique arc-en-ciel marseillais. / © La Manif Vraiment pour Tous
Le symbolique arc-en-ciel marseillais. / © La Manif Vraiment pour Tous

Après Rio, Istanbul et Porto, Marseille a son escalier arc-en-ciel. C'est celui du cours Julien. Un symbole pour la visibilité des causes et revendications liées aux orientations sexuelles et aux genres.

Par Nathalie Deumier

La Manif Vraiment pour Tous est une jeune association créée en septembre 2016. Elle s’est donné pour mission d'augmenter la visibilité des causes et revendications liées aux orientations sexuelles et aux genres. Cette association a repeint le mercredi 4 octobre 2016, les marches de l'escalier du Cours Julien. 

Joli ? Incongru ? « Visible surtout. » répond Maïté Rasamy, co-fondatrice du mouvement. Jeune volontaire en service civique à Marseille.

Marseille a enfin son escalier arc-en-ciel. Ici, il symbolise que nos villes doivent être ouvertes aux différentes orientations sexuelles et aux identités de genre ! »


A leur initiative, un crowdfunding géant a été lancé samedi 1er octobre sur le site de financement participatif Helloasso.com. L’objectif ? « Orner toutes nos villes et tous nos villages de 1001 drapeaux arc-en-ciel, symboles de la diversité des orientations sexuelles et des identités de genre en France » indique Anne-Marie Danièle, adhérente de l’association.

Quelques personnalités nationales ont déjà apporté leur soutien, c’est le cas de Jean-Luc Romero, Noël Mamère ou encore Cécile Duflot. Jean-Luc Romero, Conseiller Régional d’Île-de-France affirme qu’il faut montrer « notre amour face à leur haine, nos rires face à leurs crachats, notre liberté de vivre face à leur dogmatisme. Notre France, La France à l’extrémisme. ». La députée de Paris, Cécile Duflot soutient également La Manif Vraiment pour Tous et déclare que « nous devons persévérer dans notre travail d’éveil d’esprits et des cœurs ». Selon Noël Mamère, premier maire à avoir marié deux hommes en 2004, alors que la loi ne le permettait pas : "La France est le pays des amours. L'horizon de cette grande histoire est devant nous, avançons."

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus