Mobilier urbain dégradé: 2 M€ pour changer les potelets chaque année à Marseille

Publié le Mis à jour le

Inattention, incivilité, malveillance, les potelets sont victimes d'importantes dégradations dans les rues de Marseille. La ville chiffre à deux millions d'euros le coût annuel pour changer les tubes métalliques destinés à empêcher le stationnement sauvage sur les trottoirs. 

Ils sont là pour rappeler aux automobilistes que les trottoirs ne sont pas faits pour se garer... Mais à Marseille le potelet a la vie dure. Bien souvent, il termine terrassé par un conducteur excédé d'avoir à chercher une place dans le centre-ville, ou plié parce qu'on ne l'a pas vu dans le rétro... 



Le sujet n'est pas à prendre à la légère car, chaque année, le budget consacré aux travaux de remise en état de ces tubes métalliques est de deux millions d'euros. 12 équipes sont mobilisées quotidiennement sur ces micro-chantiers.. et on en dénombre entre 30 à 40 par jour.

 

Reportage de Jacques Bertolotti et Valérie Bour : 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité