Cet article date de plus de 4 ans

Mondial La Marseillaise à pétanque : spectaculaire victoire de Azéma chez les minots

Très gros niveau de jeu, pour cette finale des minots ! Les deux équipes nous ont fourni une partie réellement épatante, remportée 13 à 7 par Florian Azéma, Guerlain Castagne et Enzo Navarro. Dans l'avenir, il faudra suivre ces six jeunes là.
L'équipe Azéma remporte la finale des jeunes
L'équipe Azéma remporte la finale des jeunes © Hervé Lavigne
Jusqu'à l'ultime treizième point, cette finale a nourri un suspens soutenu. Elle aurait pu en effet tourner à l'avantage de chacune des deux équipes, tant les six joueurs semblaient capables de sortir des coups d'exploit et inverser son cours. Seul Matteo Fernandez apparaissait en dessous du niveau de ses partenaires, Nicolas Vacca et le phénoménal Romain Guerber. Un Romain Guerber qui a mené un duel de carreaux avec le jeune et prodigieux lui aussi Guerlain Castagne. 

►Réaction Floran Azéma


Pluie de carreaux et de tirs au but
Dès la deuxième mène en effet, les deux tireurs se rendaient carreau sur carreau à leur premier tir, puis recul et palet. Dans sa place de milieu, Matteo Fernadez ne suivait pas ce rythme de fou, et ne frappait qu'une boule sur deux. Quatrième mène, nouveau carreau de Guerlain Castagne, rendu de suite par Romain Guerber. Aucune des deux équipes ne souhaitait baisser les bras, et affrontait fièrement cette finale. La puissance de frappe de Romain Guerber permettait à sa triplette emmenée par Nicolas Vacca de mener 7 à 3 à l'issue de la cinquième mène. Septième mène, et nouveau déluge de frappes : 3 carreaux de suite, suivi d'un recul pour une évolution du score à 7-4. La sortie du but avait annulé la sixième mène. Huitième mène, et Romain Guerber envoyait deux nouveaux palets, permettant à son équipe d'engranger 4 points et de prendre la tête 8 à 7. Là, la formation Vacca décidait alors de tourner : Matteo Fernandez fournissait un trop petit jeu au tir, frappant péniblement 1 sur 2.

►Voir les plus beaux gestes de cette finale


De son côté, le pointeur Enzo Navarro réalisait lui un véritable festival au point : tout dans le but. Mais pas de quoi user le bras de Romain Guerber, qui poursuivait son travail de destruction massive. Mais décidemment, Matteo Fernandez n'y était pas, et petit à petit, l'équipe Azéma se détachait jusqu'à mener 10 à 7, puis 12 à 7. Et nous avons assisté à une prestation impressionnante du petit Romain Guerber : trois fois il a tiré le but pour ne pas perdre. Mais à la dix-huitième mène, après un devant de boule du compact Enzo Navarro, Romain Guerber se relançait au but. Mais cette fois il le manquait double et l'équipe Azéma remportait de fort belle manière ce Mondial des minots. 

►La finale jeunes en intégralité

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque