Cet article date de plus de 4 ans

Mondial La Marseillaise à pétanque : Suchaud royal !

Leurs fans sont rassurés : Quintais et Suchaud ont assuré très facilement ce quatrième tour de cette Marseillaise, en s'imposant 13 à 0 face à des adversaires qui n'ont peut-être pas pris les bonnes options stratégiques. 
Phillippe Quintais, toujours adulé du public.
Phillippe Quintais, toujours adulé du public.

Suchaud, quel bras ! Ce type est définitivement phénoménal. Les années passent, et son bras reste sans doute le plus puissant et redoutable au monde. Dans ce quatrième tour de la Marseillaise, il a encore fourni une prestation impressionnante : 9 sur 10, et tous ses tirs cadrés. Lors des deux dernières mènes, il s'est même permis d'aligner 3 carreaux et un palet. Alors forcément, on s'interroge sur les choix stratégiques adoptés par leurs adversaires, Saad Dadou, Marcel Ballestère et Patrice Bourouille. On les a vus en effet pointer sur des points à 15-20 du but. Ils ont très bien pointé, c'est vrai, mais regagner ces points les exposait à la puissance de frappe du grand Suchaud.
 

Cinq petites mènes....

Dès la première mène, le ton était donné : 5 points pour la triplette Quintais, qui mettait déjà une grosse pression sur la partie. Phillippe Quintais qui manquait un tir à deux la mène suivante, mais marquait tout de même un point. La troisième mène était annulée par la sortie du but. Quatrième mène, et Suchaud fait son festival : deux carreaux efficacement posés, suivis par deux frappes de Quintais. Là, la chance souriait à Patrick Laur : il tirait à 4, trop court, il fait casquette sur sa propre boule et frappait par ricochet la bonne derrière. 4 points de plus pour s'envoler 10 à 0.
 

Casser la gagne

Dans ces conditions, extrêmement compliqué pour leurs adversaires de recoller au score. Surtout que Suchaud cadrait de nouveau pas très loin du but à la cinquième mène. Sans n'y croire plus, la triplette de Dadou tentait de casser la gagne. En vain : Quintais assurait le coup en frappant double lui aussi, et leur très bon pointeur Patrick Laur faisait un petit palet glissé à la gagne : 13 à 0, et la triplette Quintais conserve sa stature de favoris parmi les favoris.

►Voir le résumé de la rencontre


►Revoir la partie en intégralité

► Vivez le mondial à pétanque en direct sur paca.france3.fr

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque