Mortalité des abeilles : les apiculteurs de La Crau tirent la sonnette d'alarme

C'est une hécatombe sans précédent que subissent les apiculteurs de la Crau. Plus de la moitié de leurs colonies n'a pas passé l'hiver. Ils manifestent ce vendredi matin à Marseille pour alerter les pouvoirs publics sur la disparition des ruchers et les menaces qui pèsent sur leurs exploitations

Les abeilles de la Crau vont-elles disparaître ? A la sortie de l'hiver, le constat des apiculteurs du secteur est alarmant. La mortalité moyenne est de 78 % alors qu'ailleurs dans la région, elle n'a pas dépassé le niveau national, autour de 10 à 15 %. Au total plus de 1000 colonies ont été détruites.

Mille ruches détruites, ce sont quatre exploitations professionnelles qui disparaissent",


alerte le syndicat des apiculteurs de Provence qui appelle avec la Confédération Paysanne à une mobilisation ce vendredi à 10 h sur le Vieux-Port. Les causes de cette mortalité massive sont liées à l'environnement local, mais pas seulement. Les apiculteurs pointent du doigt les produits phytosanitaires et interpellent les pouvoirs publics. Il en va de l'avenir de nos abeilles et l'on sait bien aujourd'hui que les conséquences de leur disparition seraient terribles sur la reproduction des plantes à fleurs et donc sur la biodiversité.