OM-OL: Vincent Labrune répond à Aulas "Le risque zéro n’existe pas"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune.
Le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune. © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune, a évoqué le "choc de générations" qui l'oppose à son homologue de Lyon, Jean-Michel Aulas, le "vieux lion" à "la vision conservatrice", ce lundi.

"Il y a un choc de générations entre nous, entre une vision d'un football moderne, international et économiquement sain que j'essaie d'incarner, et une vision plus conservatrice, la sienne, au sein d'un système très bien rôdé qu'il contrôle parfaitement depuis longtemps", a dit Labrune.
"C'est comme en politique, les vieux lions ont parfois du mal à accepter l'arrivée de plus jeunes", a ajouté le président de l'OM.
Dimanche soir après les incidents du match OM-OL (1-1), interrompu vingt minutes après des lancers de bouteilles sur la pelouse, Aulas avait qualifié Labrune de "guignol" et de "pitre".


"Jean-Michel a pris pour habitude de perdre son sang-froid quand on le contredit et qu'on contrecarre ses plans", a rétorqué Labrune.

La "guerre des présidents" a été relancée dimanche soir, le Lyonnais fustigeant "l'irresponsabilité" du Marseillais.
Ce conflit "ne nous empêchera pas, je l'espère, de travailler en bonne intelligence face aux échéances de réformes importantes du foot français", a conclu Labrune. - Avec AFP -

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.