Cet article date de plus de 4 ans

Le pianiste jazz Ahmad Jamal chante "Marseille" à l'Opéra

Star légendaire du jazz, Ahmad Jamal a rendu hommage à la ville de Marseille dans le cadre du festival Marseille Jazz 5 Continents. Le pianiste de 86 ans joue quatre fois en France cette année: ce soir à l’Opéra de Marseille, le 30 juin à Jazz à Vienne, puis en novembre à Paris.
"Marseille", nouvel album du pianiste jazz Ahmad Jamal est sorti le 9 juin: une ode à la cité phocéenne. Celle dans laquelle l'artiste "se perd et disparait parfois dans ses rues". Il était hier soir la scène de l'Opéra de Marseille, accompagné de son "orchestre classique", trois musiciens, et de deux invités du disque: Mina Agossi et Abd Al Malik. 

Ahmad Jamal


Le thème "Marseille" est décliné en trois versions, adaptées de l'expérience personnelle de l'artiste à la ville. D'abord une instrumentale où se mêlent entre autres chants des cigales, percussions hypnotiques et bruits des vagues soigneusement orchestrées par le percusionniste Manolo Badrena. Le batteur Herlin Riley soutient tout le long un rythme entêtant quand le contrebassiste James Cammack donne le ton. Ce qui se dégage de cette performance est le plaisir qu'ont ces artistes à jouer ensemble, en pleine osmose. 




Entre les trois thèmes, les artistes proposent un répertoire de compositions et de reprises plus sophistiquées. 

« Sometimes I feel like a motherless child », 2017


Ahmad Jamal en concert en France (invités : Abd Al Malik, Mina Agossi)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jazz in marciac culture musique