Une psychiatre marseillaise accusée d'homicide involontaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Robert Papin

 Parce que son patient a assassiné un octogénaire en 2004, une psychiatre de l'hôpital Edouard Toulouse à Marseille est aujourd'hui mise en examen pour homicide involontaire.

 En mars 2004, Joel Gaillard, un patient du docteur Danièle Canarelli tue le compagnon de sa grand-mère d'un coup de hache à Gap dans les Hautes-Alpes. La victime, Germain Trabu était âgé de 83 ans .Après expertise, la justice a déclaré son meurtrier irresponsable de son acte.



La famille de la victime a déposé plainte contre la psychiatre en 2007. Selon elle, Danièle Canarelli n'a pas pris en charge Joel Gaillard comme il se doit. Après plusieurs mois d'instruction, la psychiatre est mise en examen.

Pour l'avocat des parties civiles, Danièle Canarelli n'a jamais pris en compte la dangerosité de Joel Gaillard.
 

Les mots de Gérard Chemla, avocat de la famille Trabuc, sont durs. "Le docteur Canarelli n'a jamais tenu compte de la pathologie de Monsieur Gaillard" dit-il "elle n'avait de cesse de vouloir le faire sortir de l'hôpital sans traitement à effet retard".

"C'est tout le contraire" répond Sylvain Pontier, l'avocat de la psychiatre. "Ma cliente a soigné Monsieur Gaillard avec toute la rigueur qu'impose sa déontologie, après chaque sortie un suivi régulier était effectué à son domicile".
Il en veut pour preuve que c'est elle qui l'a convoqué a l'hôpital en février 2004 jugeant que l'état de son patient s'était aggravé. Et quand elle lui stipule son hospitalisation, Joel Gaillard s'enfuit. Elle signale immédiatement sa fuite à la police. Trois semaines plus tard GermainTrabuc était assassiné.
A l'hôpital une association baptisée " la marotte" s'est constituée pour venir en aide à Danièle Canarelli. Cette dernière travaille à l'hôpital Edouard Toulouse depuis1979. Elle n'a jamais eu de problèmes et sa conduite professionnelle est considérée comme exemplaire.

Procès prévu le 13 novembre prochain.

C'est la première fois en France, qu'un médecin psychiatre est jugé pour homicide involontaire. Danièle Canarelli encourt jusqu'à 10 ans de prison.
La Direction de l'hôpital Edouard Toulouse la soutient ainsi que le conseil de l'ordre des médecins.

Reportage de Robert Papin et de Laure Bolmont