En visite à Marseille, le Premier ministre estime qu' "une solution est à portée de main" pour la SNCM. L'objectif du gouvernement a-t-il ajouté est "d'assurer la continuité d'une desserte de la Corse et de préserver un maximum d'emplois."

Une solution concernant la SNCM, sur le sort de laquelle le tribunal de commerce de Marseille doit statuer le 10 juin est "possible" et "peut-être à portée de main", a estimé Manuel Valls lors de son déplacement vendredi dans la cité phocéenne. "L'objectif constant du gouvernement, dans le dialogue avec l'ensemble des parties, c'est d'assurer la continuité d'une desserte de la Corse et de préserver un maximum d'emplois".

J'ai le sentiment - sans vouloir préjuger de la décision que prendra le tribunal de commerce - que cet objectif est possible et peut-être (...) à portée de main"


a déclaré devant la presse le Premier ministre.