St Etienne-Marseille se jouera mais sans déplacement de supporters ce dimanche

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Les supporters de l'OM n'iront pas à Saint Etienne.
Les supporters de l'OM n'iront pas à Saint Etienne. © BORIS HORVAT / AFP

Thierry Braillard, le secrétaire d'Etat aux Sports, a annoncé que "tous les matches de L1 et L2 se joueront ce week-end". Une mesure d'interdiction des déplacements de supporteurs à l'extérieur, pour les matches de Ligue 1 et de Ligue 2 ce week-end, a aussi été prise. L'OM se déplace dimanche.

Le ministère de l'intérieur, conjointement avec les dirigeants de la Ligue, ont pris la décision d'interdire les déplacements de supporters, les forces de l'ordre ne pouvant pas les encadrer. En outre, un renforcement des palpations et des fouilles a été décidé à l'entrée de tous les stades de Ligue 1 et Ligue 2.
Ce dimanche, l'Om se déplace à Saint Etienne, coup d'envoi à 21 heures.

Interview de Frédéric Thiriez au sortir d'une réunion d'urgence qui s'est tenue Place Beauvau mardi par Francetv Sport.
 

Pour renforcer la sécurité des matches, les mesures suivantes ont été prises :


- Très fort renforcement des fouilles et palpations à l’entrée des stades, inspections visuelles des sacs, mise en place progressive d’un système de détection corporelle des métaux.

- Dépôt des objets à l’extérieur des stades dans des consignes (sacs, casques, objets encombrants…).

- Interdiction par les pouvoirs publics de détention de tout engin pyrotechnique y compris à l’extérieur du stade (pétards, etc…).

- Recommandation au public d’arriver le plus tôt possible au stade pour fluidifier les contrôles et minimiser les files d’attente.

 

La Marseillaise sera jouée avant les matchs en hommage aux victimes des attentats.







 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.