Valls annonce 600 millions d'euros pour les transports et le port d'Aix-Marseille

Manuel Valls a annoncé ce vendredi matin lors de son déplacement à Marseille, une enveloppe de 600 millions d'euros pour les transports de la nouvelle métropole Aix-Marseille-Provence et pour le port de Marseille d'ici 2020. Revoir l'allocution du Premier ministre ici.

Manuel Valls, en déplacement à Marseille, a annoncé vendredi quelque 600 millions d'euros d'investissements publics destinés au port de Marseille et aux transports sur le territoire de la future métropole Marseille-Aix-Provence, au terme d'un "comité interministériel" réunissant neuf ministres dans la cité
phocéenne.

Un plan Etat-région de 1,6 milliard d'euros

Ces financements proviendront du Contrat de Plan Etat-région (CPER) de Provence-Alpes-Côtes d'Azur, a précisé le Premier ministre, qui doit signer ce vendredi cette source de crédits de 1,6 milliard d'euros au total pour 2015-2020.

L'allocution de Manule Valls à Marseille :


Revoir la conférence de presse de Manuel Valls... par france3provencealpes

Les transports sont considérés comme un des gros points faibles de l'agglomération marseillaise, jugée par l'exécutif comme la moins bien pourvue en transports en commun parmi les grandes villes de France. "L'Etat veut aider Marseille", a fait valoir Manuel Valls dans un discours à la préfecture devant les élus, soulignant que :

le système de transport ne répond pas aux besoins de la population"


Les annonces du Premier ministre, qui ne relèvent pas de nouveaux financements mais du fléchage des fonds du CPER, viennent s'ajouter à diverses mesures lancées par l'exécutif depuis 2012, notamment par Jean-Marc Ayrault. 

Modernisation de la voie ferrée de la côte bleue

Quelque 290 millions d'euros seront tirés du contrat de plan pour des projets ferrés et routiers (déviations routières de Martigues Port-de-Bouc et de Miramas, modernisation de la voie ferrée Marseille-Gardanne-Aix, modernisation de la voie ferrée de la Côte bleue), a indiqué M. Valls. L'Etat abondera également, sur ses propres financements directs, de cinq millions supplémentaires la modernisation de la ligne Marseille-Aix.

300 millions pour le port 

Quant au grand port maritime marseillais, il bénéficiera de 300 millions d'euros "afin de renforcer son potentiel de développement" et rivaliser davantage avec les grands ports d'Europe du Nord. Par ailleurs, 120 millions d'euros du CPER seront attribués pour un "plan campus" universitaire. Manuel Valls, flanqué de neuf membres de son gouvernement dont Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Najat Vallaud-Belkacem (Education) a dévoilé au total une cinquantaine de mesures, nouvelles ou confirmées, destinées à favoriser l'essor de la future métropole de Marseille Aix-Provence, qui doit voir le jour le 1er janvier 2016. 

Réticences des élus locaux

Cette métropole, dont la création a fait face à de fortes réticences d'élus locaux inquiets de perdre des moyens dans leurs villes, couvrira le territoire de 92 communes avec un total de 1,8 million d'habitants. Le Premier ministre a notamment confirmé l'attribution, annoncée M. Ayrault fin 2013, de 50 millions d'euros de dotations exceptionnelles de l'Etat pour la mise en place de la métropole. Outre le soutien affiché à deux grands projets locaux (campus international pour la coopération et le développement, Institut Méditerranéen de la Ville et des Territoires...), le Premier ministre a annoncé quelques "coups de pouce" financiers de l'Etat, dont 1 million d'euros débloqué pour la sécurité de l'hôpital du nord de Marseille.