• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

A VOIR. La Côte d'Azur infiltrée par les mafias italiennes

Riviera Nostra, un documentaire de Bernard Nicolas et Jean-Michel Verne. A voir ce lundi 17 avril après Soir 3. Ce film nous explique en quoi des familles mafieuses continuent de gangréner la Côte d'Azur.

Par Pernette Zumthor

La mafia sur la Côte d'Azur, c'est une histoire d’amour vieille de 35 ans, une histoire entre des Italiens fuyant leur pays et la France, avec la Méditerranée pour décor mais sans le romantisme.

Qu’est-ce qu’imaginent les gens quand on parle d’infiltration de la mafia sur la Côte d'Azur ? Que des hommes vêtus de costumes rayés, borsalinos sur la tête et mitraillettes en bandoulière vont quadriller les rues et les quartiers à toute heure du jour ?

Ca, c’est du fantasme à l'état pur…

nous dit Luc Febbraro, avocat de Domenico Libri, l'un des barons de la mafia mort en détention. Leur volonté, c'est plus que jamais de se fondre dans le paysage.
C'est en 1981 à Nice, emblème de la Riviera, que des représentants éminents des mafias italiennes se sont retrouvés.

Une réunion secrète dans le plus bel hôtel de la ville, le Négresco, pour une scène que Francis Ford Coppola n’aurait certainement pas désavouée.

Les hommes qui pénètrent ce jour-là dans l’hôtel sont inconnus en France mais déjà célèbres en Italie. Leurs faits de gloire : l’extorsion de fonds, le trafic de drogue ou d’armes, le blanchiment d’argent et bien souvent la mort violente de leur prochain.
Riviera Nostra
Un film de Bernard Nicolas et Jean-Michel Verne

Un tissage très serré 

Depuis, la mafia a tissé sa toile. De Monaco à Marseille en passant par Nice et Toulon, les Calabrais ont monté une véritable structure mafieuse, appelée "locale" qui renforce le maillage de l'organisation criminelle. Camorra, N'Dranghetta, Cosa Nostra, toutes les familles historiques ont un pied sur notre territoire.

Selon certains hauts-fonctionnaires de la gendarmerie, le danger est réel de voir la région gangrénée par la corruption active qui se développe car au-delà du racket, du trafic de drogue ou du proxénétisme, l'objectif des mafieux est de faire main basse sur les marchés publics.

Une présence très préoccupante que notent unanimement les interlocuteurs de Jean-Michel Verne, journaliste spécialisé dans les questions de grand banditisme.

Extrait
Jean-Michel Verne, interview
Auteur de Riviera Nostra Un documentaire de Bernard Nicolas et Jean-Michel Verne
Un documentaire de 52' coproduit par
Alkimia et France Télévisions
Producteur exécutif : Pascal Richard



RIVIERA NOSTRA

Un documentaire de 52' coproduit par
Alkimia et France Télévisions
Producteur exécutif : Pascal Richard

Sur le même sujet

Le défi d'un Monégasque : nettoyer la Méditerranée en paddle

Les + Lus