Pennes-Mirabeau : levée du blocage après 24 jours de grève

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto
Après 24 jours de blocage, les grévistes ont libéré l'accès à l'usine, une médiation doit avoir lieu ce mardi 13 mars 2018.
Après 24 jours de blocage, les grévistes ont libéré l'accès à l'usine, une médiation doit avoir lieu ce mardi 13 mars 2018. © Xavier schuffenecker/ France 3 Provence-Alpes

Dans la soirée de ce vendredi 9 mars 2018, Les salariés grévistes de l'usine d'embouteillage Coca Cola des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) ont libéré l'accès du
site aux camions. Une levée de blocage après 24 jours de grève. Une médiation doit avoir lieu entre dirigeants et syndicalistes mardi 

L'accès à l'usine était bloqué depuis le 14 février dernier. Les salariés grévistes protestaient contre le projet de suppression de 44 postes : un plan social qui a été décidé par la direction nationale et qui concerne également d'autres site en France.

Accès débloqué:

Selon les syndicats, une médiation doit avoir lieu ce mardi, c'est pour cette raison, qu'en signe d'apaisement les grévistes ont décidé  de lever le barrage mis en place depuis 24 jours.
Le blocage est levé mais la grève , elle, n'est pas terminée. Elle se poursuit jusqu'à mardi au moins, date de la médiation entre direction et syndicats. 

"Il n'y a aucune activité pour le moment; les lignes sont à l'arrêt complet" nous a détaillé Maxime Picard, secrétaire de l'Union départementale CGT des Bouches-du-Rhône.

"Nous avons décidé de lever le blocage en signe de bonne volonté une nouvelle fois, car nous souhaitons la réussite de cette médiation", a  t-il ajouté .

Le groupe Coca Cola European Partners (CCEP), emploie 2.600 personnes en France. Ce groupe a annoncé début octobre la suppression de 128 emplois dans ses cinq
usines françaises, dont 44 dans la seule usine des Pennes-Mirabeau,  ce qui représente plus de 20% des effectifs des 217 personnes de ce site.

"Nous nous réjouissons de la décision du juge qui appelle à la levée indispensable du blocage du site Coca-Cola European Partners des Pennes Mirabeau." nous a expliqué la direction de Coca-Cola, avant d'ajouter :" nous acceptons la proposition de médiation menée par la DIRECCTE qui est la poursuite du dialogue social engagé depuis le début du mouvement social. La Société entrera en contact avec la DIRECCTE pour poursuivre  cette médiation locale, dans le respect de ses prérogatives d'employeur, de la diversité syndicale. Les résultats de cette médiation seront partagés avec le juge le 10 avril 2018."

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.