Rachat du groupe La Provence : Rodolphe Saadé de la CMA CGM prendra les commandes du navire

Publié le

Le tribunal de commerce de Bobigny a autorisé aujourd'hui, Rodolphe Saadé, propriétaire de la CMA CGM, de racheter 89 % des parts du groupe La Provence. Un soulagement pour une partie des salariés qui souhaitaient que cette offre triomphe.

Le tribunal de commerce a acté par ordonnance, aujourd'hui, le rachat du groupe La Provence, par la CMA CGM, compagnie maritime détenue par Rodolphe Saadé dont le siège est à Marseille. 

Après des mois de débats et tractations, le juge commissaire du tribunal de commerce de Bobigny a autorisé l'armateur de reprendre, à hauteur de 89 %, les parts du quotidien régional. Ces parts étaient en liquidation judiciaire et anciennement détenues par le Groupe Bernard Tapie (GBT).

Un accord a également été conclu, cet été, avec la NJJ Holding, société pilotée par Xavier Niel, pour racheter les 11 % des parts restantes.

Un appel d'offres avait été lancé, en février, recueillant quatre propositions, dont celle de Xavier Niel, fondateur de Free, avec une offre de 20 millions d'euros, contre 81 millions d'euros par la CMA CGM.

Pour une partie des salariés, la proposition de Rodolphe Saadé était de loin la meilleure. "Ils se sont battus pour que l'offre de la CMA CGM triomphe. C'est une victoire", affirme Catherine Szwarc, représentante des salariés du groupe La Provence.

"La CMA CGM promet de garder tous les emplois, de garder les deux titres avec Corse-matin et de développer l'entreprise", rajoute Catherine Szwarc. La société s'engage également à développer le numérique, tout en gardant la presse papier.

Dans les mois à venir, la CMA CGM souhaite une imprimerie commune avec le groupe Nice Matin.

Le géant du transport maritime a fait une entrée remarquée dans le monde médiatique. Son ambition ne s'arrête pas là, puisqu'il est également en lice pour reprendre M6.

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité