Eygalières : une enquête ouverte suite à la disparition inquiétante d'un homme de 84 ans

Publié le
Écrit par Annie Vergnenegre .

D'importants moyens sont mis en place à Eygalières pour retrouver Michel Barronier, parti de l'Ehpad le 13 juillet. Un appel à témoins est lancé pour tenter de le localiser.

Cela fait maintenant quatre jours que les proches de Michel Barronier sont dans l'attente de nouvelles. 

L'homme âgé de 84 ans a quitté l'Ehpad La Sousto, avenue de la Lèque à Eygalières (Bouches-du-Rhône) le 13 juillet vers 13h30. Il serait sorti par l'arrière de la maison de retraite, à l'occasion de travaux.

Depuis les gendarmes et la famille n'ont cessé de quadriller la zone, en lisière du massif des Alpilles, avec des chiens, des drones, des gendarmes VTTistes et motocross, des gardes forestiers ainsi qu'un hélicoptère équipé de caméras thermiques. Tous les hôpitaux ont été contactés, indique la gendarmerie d'Orgon.

Samedi, 110 personnes ont participé à une battue dans la colline. Ce dimanche, une équipe cynotechnique a sondé la garrigue. Sans succès.

Michel Barronier souffre de troubles cognitifs et prend des médicaments. Il a du mal à marcher, il semble peut probable qu'il ait pu marcher des kilomètres dans la garrigue, affaibli et déshydraté, en pleine chaleur.

L'une des hypothèses est qu'il aurait pu réussir à gagner la route de Mouriès et qu'il ait été pris par un automobiliste. 

Une enquête a été ouverte pour disparition inquiétante. Un appel est lancé pour tenter de le localiser.

Michel Barronier mesure environ 1m80, il est vêtu d'un short bermuda noir, d'un t-shirt bleu foncé, de chaussures blanches orthopédiques. Il est parti sans ses lunettes de vue.

En cas d'information, contactez le 17 ou la gendarmerie d'Orgon au 04 90 73 00 06

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité