Salon-de-Provence : endormi sur l'autoroute avec 3,26 g d'alcool dans le sang

Un automobiliste, originaire du Rhône, a été contrôlé sur l'autoroute, au niveau de Salon-de-Provence, avec un taux d'alcoolémie de 3,26 g dans le sang. Il sera convoqué par le tribunal.
© Gendarmeries des Bouches-du-Rhône
La gendarmerie des Bouches-du-Rhône rapporte sur sa page Facebook que le dimanche 6 septembre, vers 17h, que des militaires du peloton de Salon sont intervenus sur l’autoroute A7, pour un véhicule signalé à l'arrêt, portière ouverte sur la bande d'arrêt d'urgence. 

A l'interieur, ils découvrent le conducteur, endormi au volant de son véhicule.

Trop alcoolisé pour se soumettre au dépistage d'air expiré

L'homme est visiblement très alcoolisé, il est dans l'impossibilité d'être soumis au dépistage par air expiré. Les gendarmes le soumettent donc à une prise de sang pour connaître son taux d'alcool.Le résultat est parvenu le lendemain aux militairs qui ont été surpris par le taux d'alcool détecté dans le sang : 3.26 g d'alcool. La limite est fixée à 0,5 g d’alcool par litre de sang.

L'automobiliste originaire de Saint-Fons, dans le Rhône, sera convoqué ultérieurement devant le tribunal. Au-dessus de 0,8 g d'alcool dans le sang, il s'agit d'un délit. L'homme risque jusqu’à 4500 euros d'amende et l'annulation de son permis jusqu’à 3 ans.

En France, l’alcool est la première cause d’accidents. Il  est responsable de près de 30 % des morts sur la route chaque année.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité routière société sécurité