Salon-de-Provence : financer son permis de conduire contre des heures de bénévolat

A Salon-de-Provence, la municipalité a mis en place depuis trois ans une bourse au permis de conduire. L'initiative a un certain succès auprès des jeunes de 18-25 ans. Ce dispositif permet de financer une partie du permis B et vivifier le tissu associatif.

Par Annie Vergnenegre

Pour Yassin qui veut devenir infirmier, avoir son permis est impératif. Boxeur amateur au club de Salon-de-Provence, il a tout de suite vu un intérêt de la bourse au permis proposée par la municipalité. Il monte un projet pour présenter sa candidature avec une association qu'il fréquente déjà pour donner des cours ici avec les handibox. Il s'engage pour 70 heures.

700 euros par bourse


En échange, la ville va prendre en charge une partie des frais. Pour chaque bourse, elle verse 700 euros. 

Comme Yassin, depuis la création de la bourse en 2014, 104 jeunes Salonais ont bénéficié du dispositif. Tous les 6 mois, un jury d'élus et de représentants d'association étudient une trentaine de dossiers. Le projet associatif, les ressources, les motivations sont prises en compte. 

Reportage d'Hélène Bouyé et Mélior Mouamma : 
Bourse municipale au permis de conduire

 

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus