VIDEO. Canicule : quel impact sur l'organisme des personnes fragiles ?

Publié le
Écrit par Romain Fiorucci, Gaëlle Carra, Katia Chaumulon
durée de la vidéo : 01min 48
Les impacts de la canicule sur l'organisme ©FTV

Nouvel épisode de canicule en Provence-Alpes-Côte-d'Azur avec jusqu'à 37 degrés en journée et des nuits étouffantes. Une canicule bientôt présente dans les Bouches-du-Rhône qui entraine des effets néfastes pour les personnes fragiles.

Dans les rues de Salon-de-Provence le mercure a atteint jusqu'à 37 degrés.

La canicule met à l'épreuve l'organisme surtout celui des plus âgés.

Durant ces épisodes de fortes chaleurs, nos anciens peuvent subir des coups de fatigue, une perte d'appétit. Le risque premier reste la déshydratation. Elle peut être source de crampes, de vertiges, plus grave de problèmes rénaux.

Selon, Rémy Sebbah, gériatre, il faut conseiller aux personnes âgées de boire, rester dans un endroit frais, de bouger mais à des périodes où ils ne vont pas subir les conséquences de la chaleur. "Il faut conseiller aux entourages de les inciter à boire et surtout d'être présent".

Une salonnaise témoigne des effets de ces vagues de chaleur "je crains beaucoup la chaleur, mon corps réagit d'une façon, je transpire, je suis pas bien. Je sors le matin et je sors plus l'après-midi".

Un habitant retraité nous raconte avoir beaucoup maigri "qu'est-ce que je transpire la nuit surtout c'est très dur, et j'ai maigri de deux kilos". Selon un autre retraité "on va se coucher et on dort pas, on ne peut pas dormir".

La ville de Salon-de-Provence a mis en place un dispositif de suivi des personnes âgées. En cas d'alerte canicule, elles sont jointes par téléphone. Quelques questions leur sont posées pour vérifier leur état de santé. Selon les doutes, une visite à domicile peut être envisagée.

110 personnes âgées sont ainsi suivies. Aucune alerte canicule n'a été déclenchée pour l'heure dans la ville mais la température pourrait s'élever encore ces prochains jours.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité