Sécurité routière : la trajectoire de sécurité ajoutée à l'examen du permis moto

© Philippe Turpin/MaxPPP
© Philippe Turpin/MaxPPP

Les motards ont représenté 23 % des tués sur les routes en France en 2018 alors qu'ils constituent toujours moins de 2 % du trafic. Pour réduire les risques d'accidents, l'apprentissage de la trajectoire de sécurité va être ajouté à la formation et à l'examen du permis à partir de 2020.

Par Annie Vergnenegre

Les motards paient un lourd tribu sur les routes. Dans les Bouches-du-Rhône, ils représentent près d'un tué sur deux.

Apprendre à se positionner sur la route

"Les sorties de route dans les virages sont à l'origine de 42% des accidents mortels a souligné Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière lors du lancement de la campagne à La Ciotat. 
La sécurité routière veut lutter contre cette fatalité en attirant l'attention des motards sur une autre approche de la conduite : la trajectoire de sécurité.

Bien se positionner sur la chaussée permet de voir le plus loin possible et de pouvoir anticiper en cas de besoin. La trajectoire de sécurité a aussi pour objectif d'éviter un choc latéral ou frontal avec un véhicule qui arrive dans le sens opposé de circulation explique la sécurité routière.

22 fois plus de risque à moto

La sécurité routière s'appuie aussi sur un tuto en vidéo pour faire comprendre aux motards l'importancede bien se positionner dans les courbes. Cette "trajectoire de vie" sera enseignée au cours de la formation et  validée à l'examen.

En 2018, 627 motocyclistes et 133 cyclomotoristes ont perdu la vie sur nos routes.

A moto, le risque d'accident mortel est 22 fois plus élevé qu'en voiture. 6 accidents mortels sur 10 impliquant un motard ont lieu hors agglomération.

Sur le même sujet

Les + Lus