Graveson : 1500 hectares parcourus, 650 pompiers toujours mobilisés sur le feu de la Montagnette

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre .

L'incendie parti de la voie ferrée entre Tarascon et Graveson (Bouches-du-Rhône) jeudi a parcouru 1500 hectares de végétation avant d'être fixé. Le feu est stable ce samedi matin mais les pompiers continuent de noyer les reprises et protéger les habitations.

Alors que le mistral souffle toujours sur la zone, 650 sapeurs-pompiers et 170 engins restent engagés ce samedi dans le massif de la Montagnette, où l'incendie a parcouru près de 1300 hectares depuis jeudi, sur les communes de Graveson, Tarascon, Barbentane et Boulbon.

Le feu est désormais stable. Les hommes du Sdis 13 épaulés de renforts  extra-départementaux (Alpes
de Hautes-Provence, Hautes-Alpes, Ardèche, Drôme, Gard et Var) sont mobilisés sur les opérations de noyage. Trois reprises ont été éteintes encore ce matin avec l'hélicoptère bombardier d'eau qui a repris ses largages.

"Actuellement et depuis hier, l’action des sapeurs-pompiers est complexifiée par une coupure d’eau dû à la faible teneur des réserves. Pour compenser cela, les Pompiers13 ont installé un groupe d’alimentation feu de forêt, le GALFF, leur permettant d’être alimenté en eau en continu", explique le Sdis 13 dans un communiqué.

Le mistral nord/ouest qui souffle à 25km/h avec des rafales à 45 km/h obliqe les pompiers à maintenir une 
une vigilance extrême. Les actions se concentrent sur l’arrière du feu notamment le flanc droit, côté Boulbon, où quelques reprises ont lieu liées au vent.

Le feu fixé, c 'est ce vent qui inquiète toujours les autorités. "Il fait très chaud, très sec, entre 15 et 20% de taux d'humidité dans l'air et toute étincelle peut se transformer en brasier, et en incendie important", note le préfet de région Christophe Mirmand, on le voit régulièrement avec des foyers qui se rallument".

L'incendie s'est déclaré le 14 juillet à proximité de Barbentane, poussé par le vent, il s'est dirigé vers Graveson au sud d'Avignon. 

Vendredi soir, le maire de Graveson a préféré évacuer un lotissement et mettre les habitants à l'abri dans la salle des fêtes, les pompiers ayant à faire face à de nombreuses reprises de foyers. Cinq Canadairs  sont intervenus dont deux venant de Grèce.

Circulation des trains perturbée

Parallèlement, une enquête pour incendie involontaire, ce feu ayant visiblement été déclenché
par un train de marchandises. "Selon des témoignages, ce train de fret aurait généré des étincelles à plusieurs reprises", a expliqué à l'AFP le procureur de Tarascon.

Ce train "a provoqué neuf départs de feu", selon le lieutenant-colonel Bisone à l'AFP, affirmant que tout
serait "probablement lié à un sabot de frein bloqué".

Le maire de Barbentane dénonce une "faute humaine" et a d'ores et déjà indiqué qu'il porterait plainte pour trouver les coupables et qu'ils soient condamnés. "Il y a eu négligence", estime Jean-Christophe Daudet. "Ce qui est arrivé est inadmissible", ajoute l'élu.

Par ailleurs, la SNCF indique que la circulation sur les dessertes Avignon-Tarascon et Nîmes- Avignon reste perturbée. Certains TER passant sur ces axes sont susceptibles d’avoir leurs parcours modifiés ou d’être supprimés et des retards sont à prévoir. Le retour à la normale est prévu vers 14 heures.

11 massifs en vigilance "rouge"

En raison des fortes chaleurs et de la sécheresse, les risques d'incendies sont élevés ce samedi encore.

11 massifs des Bouches-du-Rhône, comme les Alpilles, sont interdits d'accès ce samedi comme l'indique la carte en ligne réactualisée quotidiennement par la préfecture.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité