Municipales 2020 : Tarascon, chiffres clés, enjeux et résultats

© R. Gerth/MaxPPP
© R. Gerth/MaxPPP

Retrouvez les résultats complets des élections municipales à Tarascon dès leur publication au premier tour du 15 mars, puis dans la soirée du 22 mars pour le second tour. Suivez en direct le score des listes engagées. En attendant les résultats de 2020, retrouvez le détail des municipales de 2014.

Par GB,AV

Aux dernières élections municipales, Lucien Limousin (DVD), a été élu maire de Tarascon. A 73 ans, cet ancien commandant de police est candidat à sa propre succession.

69,81% des inscrits ont participé au scrutin du second tour. Au niveau national, la participation était de 62,13%.

Lucien Limousin a été élu avec 52,73% des suffrages, devant la candidate Front national "Rassemblement Bleu Marine", Valérie Laupies, qui a obtenu 47,26% des votes exprimés.

Municipales 2020, les forces en présence

Face au maire sortant Lucien Limousin, deux listes lepenistes se présentent à Tarascon. Son adversaire de 2014 et un parachuté du Rassemblement national.

Valérie Laupies, qui a perdu par 351 voix (47 % au second tour) il y a six ans, est une fidèle de longue date de Jean-Marie Le Pen, à qui elle doit son fauteuil à la région en 2010.

C’est sous la bannière du FN qu’elle a été élue conseillère municipale. Mais depuis les législatives et la présidentielle de 2017, elle a pris ses distances avec le RN dont elle a dénoncé "l’autoritarisme".

La directrice d’école, enseignante en CM2, se présente sans étiquettes, forte de son ancrage local depuis 25 ans. Elle peut aussi compter sur deux soutiens de poids, celui du président de la Ligue du Sud et maire d’Orange Jacques Bompard et celui du maire de Béziers Robert Ménard.  

De son côté, le parti de Marine Le Pen a investi Jean-Guillaume Remise, 41 ans, ex-RPRF passé au FN il y a 12 ans, pour mener la liste "Rassemblement pour Tarascon". Conseiller régional d’Occitanie, l’Aveyronnais est installé à Tarascon depuis l’été 2019.

Le RN avait engrangé 55,51 des suffrages exprimés au second tour de la présidentielle mais le candidat lepeniste pourrait avoir du mal à constitué sa liste.

Si cette guerre des extrêmes va jusqu'au second tour, cela pourrait aider Lucien Limousin qui brigue un second mandat. D’autant que la gauche est totalement absente dans ce scrutin.

Tarascon, les chiffres-clés


En 2016, 15.020 habitants étaient recensés à Tarascon, avec un taux de natalité de 14,5‰, supérieur à celui du pays 11,4‰, une densité de sa population de 203,1 habitants au km2, également supérieure à la moyenne nationale de 117,6 habitants au km2.

Avec un revenu médian annuel de 16.596 euros (2016), soit 1.383 euros par mois, les habitants de Tarascon ont vu leur revenu augmenter de 1,53% par rapport à l'année précédente. Ce chiffre est inférieur de 19,12% au revenu médian national annuel (20.520 euros), soit 1.710 euros par mois.

63% des foyers fiscaux de la ville sont non imposables. La commune affiche également un taux de pauvreté de 30%, soit 16 points de plus que le taux de pauvreté français (14%). 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus