Vague de chaleur : les records de température de juin 2019 seront-ils battus en Paca ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Guigou

Vous avez eu chaud la nuit dernière? Vous aurez chaud cette nuit! Une situation quasi caniculaire. Les températures nocturnes devraient redescendre doucement par la suite. En 2019, la région Paca avait enregistré des records de température. Votre ville y figure-t-elle ?

Partout en France, le beau temps s'installe, et notre région n'y échappe pas. Avec des pics de température à 36 degrés comme à Trets ou Arles ce jeudi, le mercure ne redescendra pas en journée en dessous des 30° d'ici le milieu de la semaine prochaine. 

Mais peut-on parler de canicule ? Et bien non. Les météorologues s'accordent pour dire qu'il y a canicule, lorsque les températures sont supérieures à 35° en journée, et à 24° la nuit, et ce pendant trois jours consécutifs. 

C'est donc une période "quasi caniculaire" que notre région vit ces jours-ci. La nuit de ce jeudi devrait être pénible pour certains, en particulier à l'ouest des Bouches-du-Rhône : 28° aux Saintes-Maries-de-la-Mer, 27° à Arles ou 26° à Istres. 

Mais le mercure redescendra à 22-23° la nuit de vendredi. 

2019 : l'année des records de température

Cette année-là, il a fait chaud au moins de juin. Localement, les températures sont montées jusqu'à 44.5° à Varages dans le Var ou à Saint-Chamas dans les Bouches-du-Rhône. 

Une vague de chaleur qui a touché tout l'hexagone, avec un nouveau record absolu de 46° dans l'Hérault !

Des températures comprises entre 30 et 35°C sur toute la moitié sud du pays, la vague de chaleur arrivée d'Espagne a progressé mercredi, mais le pire est à venir avec un mercure qui devrait encore s'affoler en franchissant la barre des 40°C localement vendredi.

Avec la chaleur, la qualité de l'air s'est en outre détériorée en Ile-de-France ainsi que dans plusieurs départements d'Occitanie, de Paca et des Hauts-de-France. 

Dans le Sud-Est, le département du Vaucluse a été placé en alerte pollution à l'ozone - une pollution issue de la transformation chimique d'autres polluants dans l'air ambiant, sous l'effet du rayonnement solaire.

Le département des Bouches-du-Rhône a été placé en alerte pollution à l'ozone jeudi.