VIDEO. Risques d'incendie, les pompiers et les guetteurs en alerte dans les Bouches-du-Rhône

Publié le
Écrit par Olivier Gerbi, Alban Poitevin, Katia Chaumulon

Face au risque d’incendie, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône sont en alerte maximale. 350 hommes sont mobilisés chaque jour, en prévention sur le terrain. Mais ils ne sont pas les seuls, les guetteurs de feu comme on les appelle surveillent du haut de leur vigie tout départ de feu.

Au centre opérationnel départemental d'incendie et de secours, les sapeurs-pompiers sont chaque jour un peu plus inquiets. Il faut dire que c’est été 2022 est en train de battre tous les records de chaleur et de sécheresse.

Depuis hier les soldats du feu sont tendus. Le mistral est de la partie et devrait se renforcer d'ici jeudi soir.

Selon le Colonel Pierre Bépoix, directeur départemental adjoint du SDIS 13, "c'est une saison qui commence fort puisqu’on a une conjonction de phénomènes à la fois phénomène météorologique avec un certain nombre de facteurs comme la température, le vent et le taux d'humidité qui sont sévères pour nous. Couplé à des conditions de sécheresse de la végétation qui sont également tout à fait sévères."

Frapper vite et fort

C'est la stratégie française pour venir à bout des feux naissants et elle a fait ses preuves depuis quelques années. Dans cette lutte la surveillance est donc logiquement elle aussi renforcée.

31 vigies sont réparties sur le département des Bouches-du-Rhône. Ce sont un peu les yeux des sapeurs-pompiers sur ce territoire.

"Il faut être très réactif pour faire monter en puissance les secours", précise, Fabien Astier, forestier-sapeur, à l’unité de Châteauneuf-les-Martigues.

Mercredi, 23 des 25 massifs forestiers étaient fermés dans les Bouches-du-Rhône en raison du risque élevé d'incendié. Neuf incendies sur dix sont d'origine humaine.