World Clean Up Day : à Lambesc, l'objectif c'est "Zéro déchet!"

Le World Clean Up, c'est le jour où les bonnes volontés se retroussent les manches pour nettoyer la planète. D'innombrables opérations sont organisées dans la région. A Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, c'est à pied et à vélo qu'on traque les déchets.

" Le World Clean Up Day est une journée importante pour la préservation de l'environnement. Chacun d'entre nous doit s'engager. Il suffit d'un geste. Tous les jours et au quotidien, pas seulement pour ce week-end ! ", martèle Bruno Breton, délégué au développement durable à la mairie de Lambesc. La commune se mobilise pour ce grand nettoyage de la planète organisé les 17 et 18 septembre.

L'écologiste est à l'initiative de la journée nettoyage au sein de la ville, objectif "Zéro déchet".

"J'ai décidé de mettre en place cet évènement dans le cadre de la journée mondiale du ramassage des déchets. Cela fait aussi partie de mes missions en tant que conseiller municipal. Au-delà de ça, c'est un moyen de sensibiliser les habitants et cela me tient à cœur," explique l'élu.

Cela fait 3 ans que cette manifestation est organisée dans la ville située à 40 kilomètres de Marseille. Et Bruno ne s'en cache pas, c'est généralement un succès.

"L'année dernière, plus de 40 mètres cubes de déchets ont été ramassés. Il y en a qui étaient plus insolites que d'autres, mais ce qui m'a le plus marqué, c'est lorsqu'on a trouvé un canapé abandonné dans la forêt…", note-t-il, l'air déconcerté.

Cette année, le délégué à l'environnement mise sur quelque 150 participants. Mais, il l'avoue : "j'aimerais qu'il y en aient plus, car c'est l'avenir de nos petits-enfants qui est en jeu. Je souhaiterais leur laisser un habitat propre."

Une amélioration ces dernières années 

Association, club sportif etc. L'événement rassemble des citoyens de différents horizons. Mais, ils ont tous un point en commun, la défense de la nature.

"On vit dans une belle région et c'est important de la préserver. Tout au long de l'année, lorsqu'on se promène avec le club, on ramasse des déchets. Les gens qui font du vélo sont par essence proche de la nature",  affirme Didier Renaux secrétaire du Cyclo-Club Lambesc.

Cela fait maintenant 3 ans que le club participe à l'action "Zéro déchet" et selon le cycliste "il y a eu une amélioration ces dernières années".

Cela étant, ce féru de sport se dit déçu que "certaines personnes ne respectent rien et ne mesurent pas la gravité de leurs actes, jeter un mégot par terre par exemple, ce n'est pas normal". Selon lui, "il faudrait des sanctions sévères pour empêcher les gens de détériorer la nature". 

Les rugbymen aussi

L'écologie et l'environnement sont des axes fondamentaux pour l'association Cyclo-Club et ce n'est pas la seule dans la ville de 9.909 habitants.

Le Lambesc Rugby League 13 lui aussi fait partie des associations ayant rejoint le mouvement du World Clean Up Day. "Cette année, lorsqu'on nous a proposé de participer à cette journée de nettoyage, on a sauté sur l'occasion ! Nous avons accepté de nous engager car notre fédération organise régulièrement des tournois pendant lesquels nous proposons de la récupération de déchets", précise Daniel Fracasso, président et éducateur au Lambesc Rugby League 13.

Au lieu de faire des entrainements, joueurs, éducateurs et bénévoles de l'école de rugby se réunissent pour récolter les détritus. "On passe notre journée à crapahuter, à la recherche de morceaux de fer ou de plastique qui n'ont rien à faire là !", conclut le sportif. 

 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité