Cécilia Bartoli succèdera à Jean-louis Grinda à la tête de l’Opéra de Monte Carlo en 2023

La diva italienne deviendra la première femme à diriger l’Opéra de Monte-Carlo. 
 
Cécilia Bartoli, la princesse Caroline de Monaco et Jean-Louis Grinda, le 3 décembre.
Cécilia Bartoli, la princesse Caroline de Monaco et Jean-Louis Grinda, le 3 décembre. © Opéra de Monte-Carlo
Depuis 2016, Cecilia Bartoli assure la direction artistique des "Musiciens du Prince"de Monaco qui a réalisé plus de 70 concerts, enregistrement et représentations d'opéra dans toute l'Europe. En 2023, la mezzo-soprano prendra la tête de l'Opéra de Monte-Carlo :

J’ai donné mon début à Monte-Carlo dans Le Barbier de Séville en 1989, tout au début de ma carrière, et me suis depuis lors sentie attachée à Monaco. La Salle Garnier est probablement l’une des salles d’opéra les plus belles au monde, ses dimensions et son acoustique sont parfaites; un vrai bijou.

Cécilia Bartoli succédera donc à Jean-Louis Grinda qui est à la tête de l'Opéra de Monte-Carlo depuis 2007 et qui récemment reçu le prix du rayonnement de Monaco dans le Monde, aux Trophées de l'Eco 2019, à Monaco.
 

Bien évidemment, Cecilia Bartoli sera libre de poursuivre son exceptionnelle carrière de cantatrice, comme Jean-Louis Grinda était libre
d’effectuer son travail de metteur en scène.

a précisé la princesse Caroline de Monaco,  Présidente du Conseil d’Administration.


Nouvel album dédié "Farinelli" 

Sur la pochette de son nouvel album (sorti le 9 novembre), la mezzo-soprano italienne Cecilia Bartoli arbore une barbe noire sur la pochette. Un choix esthétique qui ne laisse pas son public indifférent.
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international opéra culture musique