Cette famille de Marseille vit son confinement sur une île paradisiaque pendant son tour du monde

Jérôme Martin et sa compagne travaillent à Marseille. Avec Quentin, 7 ans, ils sont bloqués depuis mi-mars sur l'île de Ko Samui, en Thaïlande, à cause de la pandémie de Covid-19. 

Taling Ngam Beach, une des plages de l'île thaïlandaise de Ko Samui.
Taling Ngam Beach, une des plages de l'île thaïlandaise de Ko Samui. © Jérôme Martin
Quand le téléphone sonne, il est presque 14 heures en France, 19 heures en Thaïlande. Jérôme Martin revient avec sa famille d'un baptême de plongée. 

Cette journée en mer, ce marseillais n'y croyait pas vraiment quand il est arrivé en Thaïlande le 19 mars, il y a pile deux mois. À ce moment, la famille était en Inde dans le cadre d'un tour du monde entamé fin décembre.

L'épidémie se propageait et tous les trois ont dû préparer leurs bagages précipitamment, direction la Thaïlande, un des rares pays encore accessibles à l'époque. 

"On s’est extraits de l’Inde parce que la situation sanitaire nous poussait hors du Rajasthan" raconte-t-il.

Montage photo extrait d'une publication de la famille Martin sur un réseau social.
Montage photo extrait d'une publication de la famille Martin sur un réseau social. © Jérôme Martin

Tour du monde en famille

Fin décembre, la famille Martin quitte la France pour un tour du monde d'un an. Une année sabbatique pour couper et "s'émerveiller", un projet longuement mûri et financé après avoir longtemps économisé nous explique Jérôme Martin.

De son côté, le petit Quentin, 7 ans, continue de travailler.

"On lui donne des cours tous les jours, il a un rythme équivalent aux enfants qui sont confinés en France" nous dit son beau-père.

Voir cette publication sur Instagram

Qui va passer ce soir sous l’oreiller ? 🐭🐭😉😉. Après la petite 🐭 Malaisienne, la petite 🐭 Thaï. . . #atthehome #thailand🇹🇭 #thailand #kohsamui #refuge #acceuil #petitesouris #dent #chezsoi #sawatdiekha #aventure #confinement #villa #devoirs #plage #devoirsàlamaison #vivreheureux #decouverte #photography #voyager #voyageursdumonde #voyagerautrement #autourdumonde #travel #travelphotography #globetrotter #aroundtheworld #bestplaceintheworld #bestplacestogo #tourdumonde2020

Une publication partagée par S’emerveiller Autour Du Monde (@semerveillerautourdumonde) le

"On peut se déplacer, il y a un couvre-feu le soir, avant beaucoup d'établissements étaient fermés, ça commence à se débloquer" raconte Jérôme Martin. La police thaïlandaise veille, et le non-respect des règles peut rapidement amener en prison. 

L'île thaïlandaise de Ko Samui sur la carte de l'Asie : Jérôme Martin travaille dans la fonction publique et sa compagne est banquière. Tous deux ont voulu faire ce tour du monde pour couper, et "s'émerveiller" comme l'indique le titre de leur page Facebook et leur compte Instagram.

Loin de ses parents qui habitent Saint-Raphaël, dans le Var, Jérôme garde le contact avec ses proches grâce à Internet et des publications presque quotidiennes sur les réseaux sociaux. 

Retour à Marseille l'an prochain

Pour l'instant, la famille reste bloquée sur l'île de Ko Samui, même si les vols intérieurs ont repris. Pas question de rentrer à Marseille, "notre principale préoccupation est de savoir quel sera le prochain pays qui pourra nous accueillir" explique Jérôme Martin. 

La date de leur retour en France reste inchangée, début 2021.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie coronavirus/covid-19 santé société coronavirus - confinement : envie d'évasion déconfinement international carnets de voyages sorties et loisirs