Chômage : légère baisse du nombre de demandeurs d'emploi et les perspectives sont bonnes en PACA

Le nombre officiel de demandeurs d'emploi a baissé de 0,7% au premier trimestre 2018 dans la région. Sur un an, il augmente de 0,2%, mais la région PACA recrute avec une augmentation de 41% du nombre d'offres d'emploi

Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 0,7% en PACA au premier trimestre 2018
Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 0,7% en PACA au premier trimestre 2018 © Jean-Louis GORCE
Le ministère du travail a annoncé les chiffres officiels, le nombre de demandeurs d'emploi en PACA a baissé de 0,7% au premier trimestre 2018, par rapport à la même période en 2017. 325.550 personnes sont sans activité, soit 2210 de moins. Cependant, sur un an, la région a connu une légère hausse du nombre de chômeurs de 0,2%.
Dans le détail, chez les femmes, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 0,3% au premier trimestre et de 3% sur un an alors que chez les hommes, la baisse se confirme avec une diminution de 1,6% au premier trimestre et 2,4% sur un an.
Chez les jeunes de moins de 25 ans, le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 1% sur un an, malgré une légère hausse au premier trimestre 2018 et à l'inverse, les seniors ont enregistré une hausse du nombre de chômeurs de 3,1% sur un an et une légère baisse au premier trimestre 2018.
Au niveau national, la France compte 5.621.000 demandeurs d'emploi, dont 3.435.900 sont sans activité et 2.185.100 ont une activité réduite. Le nombre d'inscrits à Pôle Emploi a baissé de 1% au premier trimestre 2018 et de 1,4% sur un an.

Hausse de 41% du nombre d'offres d'emploi

Si les chiffres du chômage montrent une très légère embellie, les perspectives de reprises économiques sont plutôt encourageantes. La région PACA se situe au 6° rang des régions qui recrutent, avec une augmentation de 41% du nombre d'offres d'emploi. Une nouvelle difficulté apparaît, faire correspondre l'offre et la demande.

Le secteur d'avenir

Le secteur qui recrute, l'informatique et particulièrement les développeurs informaticiens. Les développeurs, souvent de niveau ingénieur, s'arrachent. Les entreprises se les disputent et eux, ont plutôt tendance à partir à l'étranger. Ces spécialistes de la programmation informatique de logiciels, notamment pour le web et les applications smartphone, sont très recherchés dans la filière numérique. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, ils représentent 64.500 salariés.
Les développeurs informaticiens sont des profils très recherchés par les entreprises
Les développeurs informaticiens sont des profils très recherchés par les entreprises © Guillaume BONNEFONT

Le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM)

Si l'ouverture du nouveau centre commercial Prado à Marseille a permis une forte hausse de création d'emploi, environ 250 emplois (source Le Parisien), le port de Marseille se porte bien et retrouve des couleurs. Entre Marseille et Fos-sur-Mer, le port représente 1.500 entreprises, 45.000 emplois directs et indirects.
95 millions de tonnes de marchandises transites par le GPMM et depuis la stabilité sur le plan social, l'activité se développe, tout comme le trafic, ce qui se traduit par une hausse des créations d'emplois.
Le Grand Port Maritime de Marseille représente 1.500 entreprises et 45.000 emplois
Le Grand Port Maritime de Marseille représente 1.500 entreprises et 45.000 emplois © VALLAURI Nicolas

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie emploi social