Christian Estrosi : "Si je suis élu président de la région, je renoncerai à mon mandat de député"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matthias Julliand .

Invité ce samedi de "La voix est libre" sur France 3 PACA, la tête de liste de la droite pour les élections régionales a répondu aux questions de Thierry Bezer et Henri Migout. Economie, social, culture... Christian Estrosi a dit ce qu'il ferait s'il était élu à la tête de la région.

Alors que l'échéance des élections régionales se rapproche à grands pas (6 et 13 décembre prochains), France 3 Procence-Alpes-Côte d'Azur poursuit sa série d'émissions consacrée aux principaux candidats en PACA.

Après Marion Maréchal-Lepen (FN) la semaine dernière et Christophe Castaner pour le Parti Socialiste, c'était au tour de Christan Estrosi, tête de liste "Les Républcains, UDI et Modem" en PACA, de passer ce samedi son grand oral politique sur le plateau de "La Voix est Libre".

Répondant aux questions de Thierry Bezer et Henri Migout, l'actuel député-maire de NIce s'est exprimé durant près de 45 minutes sur les thématiques qui sont au coeur de la campagne électorale : emploi, économie, budget, etc.

Sur le cumul des mandats, Christian Estrosi a notamment précisé qu'il renoncerait à son mandat de député s'il était élu à la tête de la région PACA.

Interrogé sur la problématique des transports et notamment sur le trafic ferroviaire, "je négocierai un nouvel accord avec la SNCF afin d'augmenter le montant des amendes en cas de retards répétés des trains".

En matière de budget, pour faire des économies alors que la région PACA est fortement endettée, il a annoncé vouloir ne remplacer "aucun départ à la retraite" et "vendre la Villa Méditerranée" !
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité