Test Covid-19 pour entrer en Italie : le ministère italien confirme l'exception pour les travailleurs frontaliers

Le ministre italien de la Santé italien, Roberto Speranza, a annoncé ce 21 septembre que les voyageurs arrivant de sept régions de France, dont la région PACA doivent se soumettre à des tests PCR ou salivaires. Le ministère italien confirme que les travailleurs frontaliers ne sont pas concernés.

La gare de Vintimille (Italie).
La gare de Vintimille (Italie). © Loïc BLACHE/FTV
Écouvillon obligatoire pour les voyageurs en provenance de Paris ou d'autres régions de France avec une circulation importante du virus ! Cela est donc le cas pour la région PACA.

A partir de ce constat, l'Italie a renforcé ce lundi 21 septembre ses mesures de prévention contre le Covid-19. Des tests seront réalisés à l'arrivée des voyageurs dès ce 22 septembre en Italie mais tous les voyageurs n'auront pas le même traitement.

Pas pour les travailleurs frontaliers

Le ministère de la santé italien nous a confirmé que l'ordonnance exclut les frontaliers. Les Azuréens se rendant à la journée pour le travail ou des achats ne sont donc pas concernés.

Le texte ne s'applique pas à :

A cause  d'une circulation importante du virus


"J'ai signé une nouvelle ordonnance étendant l'obligation des tests moléculaires ou antigéniques aux citoyens de Paris et d'autres régions de France avec une circulation importante du virus." c'est en ces mots que le ministre de la Santé, Roberto Speranza, l'a annoncé ce lundi sur les réseaux sociaux :
Traduction : "J'ai signé une nouvelle ordonnance étendant l'exigence des tests moléculaires ou antigéniques aux citoyens de Paris et d'autres régions de France. Les chiffres européens sont critiques. L'Italie est mieux lotie que les autres pays, mais une grande prudence est nécessaire pour ne pas faire échouer les sacrifices consentis jusqu'à présent."

Pour l'heure, ces tests ne sont annocés que pour les voyageurs venant en Italie en avion :
Les régions et villes concernées sont :Pour identifier si votre région est incluse dans la disposition, une carte a été établie.

Depuis le mois de juin 2020, toute personne entrant en Italie depuis la France n'est pas soumise à des contrôles du motif d'entrée ni à des obligations de quarantaine (art.6 de l'arrêté du Premier ministre italien du 17/05/2020).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
italie international coronavirus/covid-19 santé société