Coronavirus : le prince Albert II testé positif au Covid-19

Il y a deux jours, le Prince de Monaco avait aussi annoncé de nouvelles mesures de confinement sur la principauté.

Par Manon Hamiot et Loïc Blache

Suite à un test effectué en début de semaine, le prince Albert II de Monaco a été testé positif au Covid-19. Une contamination par le coronavirus rendue publique ce jeudi 19 mars. Le prince est ainsi le premier chef d'Etat à avoir dévoilé sa positivité. "Son état de santé n'inspire aucune inquiétude. Le Prince souverain est suivi de près par son médecin traitant et des spécialistes du Centre hospitalier Princesse Grace", indique le cabinet princier dans un communiqué.
 
MAJ 1er avril : Après quinze jours de confinement au palais, le prince Albert II est sorti "en bonne santé" ce mardi 31 mars pour rejoindre sa famille au domaine de Roc Agel. "Le Prince Souverain est déclaré guéri et en bonne santé", indique un nouveau communiqué du Palais princier. "Il va rejoindre prochainement Sa famille et continuer à observer la période de confinement tout en demeurant en relation étroite avec Son gouvernement et Ses proches collaborateurs."
 
Dans une interview qu'il nous a accordé, il est revenu sur plusieurs aspects de cette crise (sanitaire, économique et sociale).
 

Mardi dernier, le prince Albert II de Monaco a pris la parole l'air grave et solennel : "Notre pays est confronté à l’une des pires crises sanitaires de son Histoire", a t-il commencé. 
 


"Je vous demande de limiter strictement vos déplacements aux besoins essentiels qui sont les courses alimentaires et les soins" 


Les déplacements limités 

Tout comme en France, chaque déplacements devra être justifié.

Le chef d’État a pris la décision  "de réduire au maximum les contacts sur le territoire de la Principauté de Monaco" depuis ce mardi 17 mars minuit et ce jusqu’à nouvel ordre.
 


"Il est essentiel de rappeler que le virus ne circule pas seul, ce sont les déplacements de personnes qui favorisent sa propagation. Aujourd’hui, l’accélération de la progression de cette épidémie impose de nouvelles dispositions, comme l’ont décidé de nombreux pays à travers le monde et plus particulièrement en Europe."a poursuivit le prince Albert II. 

Le prince a ensuite remercier les services de santé monégasques :"je veux adresser mes plus vifs remerciements en mon nom et celui de la population à l'ensemble des personnels privés et publics qui travaillent sans relâche". 


Pour compléter l'allocution du prince, Patrice Cellario, conseiller du gouvernement et Ministre de l'intérieur a pris la parole ce mercredi 18 mars.
 

Les chantiers impactés

Dans un communiqué, la principauté a détaillé les mesures pour les chantiers, nombreux sur le territoire :

Suite à l’intervention de S.A.S. le Prince demandant à Son Gouvernement de traiter la question spécifique des chantiers à l’aune de la conformité des règles sanitaires qui s’imposent, impliquant que des chantiers devaient être arrêtés, les dispositions suivantes ont été prises :

• Une décision ministérielle sera publiée pour indiquer les mesures d’hygiène que les entreprises – quelles qu’elles soient – devront respecter dans le cadre de leur activité : mesures barrière, distanciation sociale, …

• Pour maintenir l’activité sur un chantier, les Maîtres d’Ouvrage devront confirmer qu’ils sont en capacité de faire respecter ces mesures.

• Des contrôles seront réalisés pour s’assurer que les normes sanitaires sont effectivement bien respectées sur les chantiers qui continueraient leur activité. Tout manquement constaté au respect de ces normes impliquerait l’arrêt immédiat du chantier.
En ce qui concerne les chantiers sous Maîtrise d’Ouvrage Publique, qu’elle soit directe ou déléguée, le Gouvernement a décidé de les suspendre, dans une logique de limitation du risque sanitaire. Les chantiers concernés sont : Helios ; Jardins d’Apolline, Engelin ; NCHPG ; Ilot Pasteur ; Darse Nord ; Complexe du Larvotto ; Honoria ; Ida ; Testimonio II; Picapeira ; Maintien à niveau du CHPG ; Entrée de Ville Jardin Exotique ; 17, rue Princesse Florestine, ainsi que tous les travaux de voirie et d’espace public. Marie-Pierre Gramaglia : « A ce stade, il est envisagé qu’une seule opération sous maîtrise d’ouvrage publique déroge à cette règle générale : le chantier du quai des Etats-Unis. Ce chantier doit continuer tant que la décision de reporter ou d’annuler le Grand Prix de Formule 1 n’aura pas été prise car il conditionne la possibilité que celui-ci se tienne dans de bonnes conditions ».

Dans tous les cas, qu’il s’agisse de chantiers sous maîtrise d’ouvrage publique ou privée, les délais nécessaires à leur mise en sécurité impliqueront un maintien d’activité, décroissant, probablement jusqu’à la fin de la semaine.

Tous les acteurs du BTP concernés ont été informés de ces dispositions.
 

Sur le même sujet

Les + Lus